GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    En France, le chômage a baissé au quatrième trimestre 2018

    media Pole Emploi REUTERS/Charles Platiau

    Bonne nouvelle sur le front du chômage en France. Le nombre de demandeurs d’emploi a baissé au quatrième trimestre 2018 de 0,8% toutes catégories confondues. Pour le quatrième trimestre, Pôle emploi comptabilise en France, outre-mer inclus, 5 915 700 chômeurs. S'il s'agit d'une petite baisse, cette évolution concerne presque toutes les catégories et tranches d'âge.

    Si l’on ne considère que la catégorie A, à savoir les personnes sans emploi et tenues d’en chercher un, leur nombre a baissé de 1,1% sur les trois derniers mois de l’année 2018, selon les chiffres de Pôle emploi. Soit 38 200 personnes de moins par rapport à fin septembre 2018 ou un total de 3 676 500 (hors Mayotte). Et sur un an, il recule même de 1,5%.

    Autre fait marquant : le nombre de personnes qui travaillent occasionnellement, autrement dit les demandeurs d’emplois de la catégorie B, diminue de 2,8% par rapport au trimestre précédent. Avec une légère hausse des contrats plus longs. Quant à ceux en catégorie C (personnes en activité réduite longue), ils sont 1,1% plus nombreux.

    De plus, au quatrième semestre de 2018, 632 100 personnes inscrites à Pôle emploi n'étaient pas tenues de rechercher un emploi. Cela concerne la catégorie D - des chômeurs non immédiatement disponibles et sans emploi, par exemple en formation ou malades - et la catégorie E - des personnes pourvues d'un emploi, notamment avec la création d'une entreprise ou qui ont eu recours à un emploi aidé. Le nombre d'inscrits à la première a augmenté de 5,4% et la deuxième a diminué de 1,6%.

    Une évolution qui se manifeste sur toutes les tranches d'âge : les taux de chômage des jeunes et des seniors reculent respectivement de 2,9% et 0,2%.

    Reste que les incertitudes liées au « Brexit », et surtout à la crise des « gilets jaunes », pourraient dans les prochains mois assombrir le tableau. Début janvier, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a indiqué que près de 60 000 personnes avaient été placées en activité partielle dans les petits commerces et les PME.

    ►À relire : Le gouvernement français durcit le contrôle des chômeurs

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.