Pierre Lechantre décline l’offre du Sénégal - Afrique foot - RFI

 

  1. 05:00 TU Journal
  2. 05:15 TU Sessions d'information
  3. 05:30 TU Journal
  4. 05:33 TU Sessions d'information
  5. 05:40 TU Grand reportage
  6. 06:00 TU Journal
  7. 06:15 TU Sessions d'information
  8. 06:30 TU Journal
  9. 06:40 TU Sessions d'information
  10. 07:00 TU Journal
  11. 07:15 TU Sessions d'information
  12. 07:30 TU Journal
  13. 07:43 TU Sessions d'information
  14. 08:00 TU Journal
  15. 08:10 TU Religions du monde
  16. 08:30 TU Journal
  17. 08:33 TU Religions du monde
  18. 09:00 TU Journal
  19. 09:10 TU La marche du monde
  20. 09:30 TU Journal
  21. 09:33 TU La marche du monde
  22. 10:00 TU Journal
  23. 10:10 TU C'EST PAS DU VENT D 1
  24. 10:30 TU Journal
  25. 10:33 TU C'EST PAS DU VENT D 2
  1. 05:00 TU Journal
  2. 05:15 TU Sessions d'information
  3. 05:30 TU Sessions d'information
  4. 06:00 TU Journal
  5. 06:15 TU Sessions d'information
  6. 06:30 TU Journal
  7. 06:43 TU Sessions d'information
  8. 07:00 TU Journal
  9. 07:15 TU Sessions d'information
  10. 07:30 TU Sessions d'information
  11. 08:00 TU Journal
  12. 08:10 TU Le débat africain
  13. 08:30 TU Journal
  14. 08:40 TU Le débat africain
  15. 09:00 TU Journal
  16. 09:10 TU Religions du monde
  17. 09:30 TU Journal
  18. 09:33 TU Religions du monde
  19. 10:00 TU Journal
  20. 10:10 TU C'EST PAS DU VENT D 1
  21. 10:30 TU Journal
  22. 10:33 TU C'EST PAS DU VENT D 2
  23. 11:00 TU Journal
  24. 11:10 TU Internationales
  25. 11:30 TU Journal
fermer

Afrique foot

Football Sénégal Sports

Pierre Lechantre décline l’offre du Sénégal

media

Propulsé à la tête de la sélection nationale sénégalaise le 28 avril dernier, Pierre Lechantre jette l’éponge avant même d'avoir commencé. Il avait pourtant été préféré à Bruno Metsu pour remplacer l'ancien sélectionneur Amara Traoré, limogé après une CAN 2012 catastrophique. A moins d'un mois du match décisif face au Liberia (2 juin) pour les phases de qualifications du Mondial 2014, le Sénégal est toujours sans sélectionneur.

Propulsé à la tête de la sélection nationale sénégalaise le 28 avril dernier, au nez et à la barbe de Bruno Metsu, Pierre Lechantre jette l’éponge à peine nommé. Désigné pour succéder à Amara Traoré et redorer le blason des Lions de la Téranga après une CAN 2012 catastrophique, le technicien français a finalement renoncé à prendre les commandes de la sélection sénégalaise.

« Cela a été une décision compliquée »

« Cela a été une décision compliquée et voilà une semaine que je réfléchissais », à déclaré Pierre Lechantre au micro de Radio France Internationale. Il a expliqué que les clauses inscrites sur le contrat ne lui convenaient pas, notamment en matière de rémunération. Le sélectionneur souhaitait obtenir six mois d’avance sur son salaire, ce qui lui a été refusé par la Fédération sénégalaise. Un salaire, qui, selon lui, avait déjà été baissé par rapport à ses prétentions initiales. Pour Pierre Lechantre, cette avance correspondait à un minimum de sécurité et de garantie. « Cette garantie n’a pas été accepté par le ministre des Sports », a précisé l’ancien sélectionneur du Mali. Et d’ajouter : « C’est une avance de trésorerie, et normalement l’argent est en caisse ».

Pierre Lechantre devait prendre ses fonctions rapidement : le premier rassemblement des Lions de la Téranga était prévu à Dakar le 21 mai pour préparer le match contre le Liberia, qui a lieu le 2 juin en éliminatoires du Mondial 2014. Il a précisé que son club au Qatar (Al-Arabi) tardait à le libérer, ce qui le mettait dans une position délicate pour préparer cette rencontre décisive. Il a estimé que se présenter face à l’équipe aux alentours du 21 mai était une date beaucoup trop tardive par rapport à l'enjeu. « Tout cela m’a poussé à dire non, et c’est un crève-cœur car c’était certainement pour moi une des dernières possibilités de participer à un Mondial », a-t-il confié à RFI.  Pierre Lechantre estime qu’il n’a donc pas la totalité des « cartes en main » et préfère donc s’abstenir.

« Je pensais que les Qatariens me libèreraient plus rapidement »

Par rapport à son contrat avec les Qatariens qui se termine fin mai, Pierre Lechantre a reconnu que cela avait été peut-être imprudent d’accepter la proposition du Sénégal. « Je pensais que les Qatariens me libéreraient plus rapidement et cela a coincé, je suis désolé de le constater », a-t-il concédé. « Si je vois le Sénégal figurer à la Coupe du monde au Brésil avec un autre entraîneur, j’aurai sûrement des regrets », a-t-il avoué. Mais il assure avoir pris cette décision en son âme et conscience.

Pierre Lechantre  a tenu à « remercier le président de la Fédération, Augustin Senghor, pour l’intérêt porté ». Champion d'Afrique en 2000 avec le Cameroun, Pierre Lechantre avait été élu meilleur entraîneur africain de 2001, avant de partir pour le Golfe, qu'il n'avait quitté que pour un court passage à la tête du Mali en 2004-2005.

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.