Afrique du Sud - Mali : les Aigles en demies au bout de la nuit - France - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Sessions d'information

 

  1. 12:10 TU Sessions d'information
  2. 12:30 TU Journal
  3. 12:33 TU Sessions d'information
  4. 12:40 TU Grand reportage
  5. 13:00 TU Journal
  6. 13:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  7. 13:30 TU Journal
  8. 13:33 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  9. 14:00 TU Journal
  10. 14:10 TU Autour de la question
  11. 14:30 TU Journal
  12. 14:33 TU Autour de la question
  13. 15:00 TU Journal
  14. 15:10 TU Radio foot internationale
  15. 15:30 TU Journal
  16. 15:33 TU Radio foot internationale
  17. 16:00 TU Journal
  18. 16:10 TU Sessions d'information
  19. 16:30 TU Journal
  20. 16:33 TU Sessions d'information
  21. 16:40 TU Accents d'Europe
  22. 17:00 TU Journal
  23. 17:10 TU Décryptage
  24. 17:30 TU Journal
  25. 17:33 TU Sessions d'information
  1. 12:10 TU Grand reportage
  2. 12:30 TU Sessions d'information
  3. 13:00 TU Journal
  4. 13:10 TU Sessions d'information
  5. 13:30 TU Journal
  6. 13:33 TU Danse des mots
  7. 14:00 TU Journal
  8. 14:10 TU Autour de la question
  9. 14:30 TU Journal
  10. 14:33 TU Autour de la question
  11. 15:00 TU Journal
  12. 15:10 TU Radio foot internationale
  13. 15:30 TU Journal
  14. 15:33 TU Radio foot internationale
  15. 16:00 TU Journal
  16. 16:10 TU Sessions d'information
  17. 16:30 TU Journal
  18. 16:33 TU Sessions d'information
  19. 16:40 TU Accents d'Europe
  20. 17:00 TU Journal
  21. 17:10 TU La bande passante
  22. 17:30 TU Journal
  23. 17:33 TU Sessions d'information
  24. 17:40 TU La bande passante
  25. 18:00 TU Journal
Urgent

Selon les Nations unies, les massacres auraient été commis lors de la prise de Bentiu, localité pétrolifère située dans l’Etat de l’Unité, par les hommes de l’ancien vice-président sud-soudanais Riek Machar. Près de 200 personnes auraient notamment été tuées dans une mosquée et plusieurs autres dans une église, affirme l’ONU dans un communiqué.

Dernières infos

fermer

Afrique foot

Afrique du Sud CAN 2013 Football Mali Sports

Afrique du Sud - Mali : les Aigles en demies au bout de la nuit

media

L’équipe du Mali s’est qualifiée pour les demi-finales de la CAN 2013 aux dépens du pays hôte, l’Afrique du Sud, ce 2 février à Durban. Les Maliens, malmenés en première période, ont arraché la prolongation 1-1 avant de s’imposer 3 tirs au but à 1.

L’équipe du Mali poursuit son parcours durant la CAN 2013 en Afrique du Sud. Elle défiera le vainqueur de Côte d’Ivoire – Nigeria, le 6 février prochain à Durban. Les Aigles ont privé les Bafana Bafana sud-africains d’une demi-finale à domicile qui leur semblait promise en première période.

Des Aigles malmenés

Les Aigles entament en effet maladroitement la partie avec beaucoup de déchet technique. Les Maliens sont gênés par le jeu direct et très rapide des Sud-Africains. A la 21e minute, Soumaïla Diakité doit s’interposer devant l’attaquant Anthony Rantie. A la 25e, deux tirs contrés des Bafana Bafana mettent le feu dans la surface de réparation malienne. La sanction tombe à la 31e minute. Malgré un choc entre Adama Coulibaly et un adversaire, l’arbitre laisse jouer. Le ballon parvient sur la gauche à Thuso Phala qui centre involontairement au second poteau vers Rantie. Ce dernier reprend de près : 1-0. Le public du Moses Mahbida Stadium exulte.

Côté malien, seul un centre-tir manqué d'Adama Tamboura inquiète les locaux (29e). Une autre frappe, totalement loupée par Mahamadou Samassa (43e), clôt une première période médiocre des Aigles.

Seydou Keita jaillit au bon moment

Les Maliens reviennent sur le terrain avec de meilleures intentions. Malgré une nouvelle alerte sur le but de Diakité – le portier sort face à Majoro à la 56e – ce sont les Aigles qui trouvent la faille. A la 58e minute, Samba Sow, pas attaqué par la défense sud-africaine, s’enfonce plein axe et décale Samassa sur le flanc gauche. Ce dernier centre pour Seydou Keita, laissé seul au point de penalty. Le capitaine malien reprend de la tête et Itumeleng Khune, le portier sud-africain, ne peut que freiner la course du ballon : 1-1. Khune se rattrape ensuite en sortant un tir de Samassa dans un angle fermé (62e).

A la 80e minute, May Mahlangu tente de répondre de loin mais Diakité est sur la trajectoire. La rencontre est désormais plus équilibrée entre des Maliens plus endurants et des Bafana Bafana qui déclinent physiquement. Le temps semble jouer en faveur de Keita et ses partenaires, devenus très attentistes.

Le Mali à la loterie

La prolongation ne donne pourtant rien, le match sombrant dans un chaos technique. Comme en 2012, le Mali défie le pays hôte lors des tirs au but. C’est dans un vacarme d’abord indescriptible de vuvuzelas, puis dans un silence de cathédrale que Diakité stoppe les tentatives de Dean Furman et de May Mahlangu. Majoro frappe à côté. Les Aigles fondent sur Diakité. Comme en 2012, le Mali ruine les espoirs du pays hôte.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.