Kabuscorp, le nouveau patron du championnat angolais - France - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Internationales

 

  1. 20:33 TU Internationales
  2. 21:00 TU Journal
  3. 21:10 TU Mondial sports
  4. 21:30 TU Journal
  5. 21:33 TU Mondial sports
  6. 22:00 TU Journal
  7. 22:10 TU Le débat africain
  8. 22:30 TU Journal
  9. 22:40 TU Le débat africain
  10. 23:00 TU Journal
  11. 23:10 TU Carrefour de l'Europe
  12. 23:30 TU Journal
  13. 23:33 TU Carrefour de l'Europe
  14. 20:33 TU Couleurs tropicales
  15. 21:00 TU Journal
  16. 21:10 TU Accents d'Europe
  17. 21:30 TU Journal
  18. 21:33 TU Danse des mots
  19. 22:00 TU Sessions d'information
  20. 22:30 TU Sessions d'information
  21. 23:00 TU Journal
  22. 23:10 TU Autour de la question
  23. 23:30 TU Journal
  1. 20:33 TU L'épopée des musiques noires
  2. 21:00 TU Journal
  3. 21:10 TU Mondial sports
  4. 21:30 TU Journal
  5. 21:33 TU Mondial sports
  6. 22:00 TU Journal
  7. 22:10 TU Le débat africain
  8. 22:30 TU Journal
  9. 22:40 TU Le débat africain
  10. 23:00 TU Journal
  11. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1D
  12. 23:30 TU Journal
fermer

Afrique foot

Angola Championnats nationaux Football Sports

Kabuscorp, le nouveau patron du championnat angolais

media

En Angola, on connaît déjà le vainqueur du championnat de football, à quatre journées de la fin de la compétition. Il s’agit du club luandais Kabuscorp do Palanca, qui a survolé la Girabola avec 19 victoires et 7 nuls, soit un total de 64 points contre 48 pour le deuxième, le club Primeiro de Agosto. C’est une grande première pour le Kabuscorp, un club dirigé par un entraineur bulgare et présidé par une figure du régime angolais.

C’est une consécration pour le Kabuscorp. Ce 6 octobre 2013, après sa victoire 2 à 1 contre le Primeiro de Maio de Benguela, les joueurs ont laissé éclater leur joie. Les voilà  en effet champions de football d’Angola.

Le président du club a pris un bain de champagne et il s’est déhanché sur du kuduro, une musique typiquement angolaise. Au-delà, c’est tout Luanda qui s’est réjoui de ce premier titre national pour son club fétiche.

Une ascension rapide pour Kabuscorp

Au départ, le Kabuscorp est pourtant le club d’un quartier, Palanca, et d’un homme, Bento Kangamba. Ce général et chef d’entreprise, très proche du pouvoir angolais, l’a créé en 1994 dans la périphérie populaire de Luanda. Mais très vite, la popularité du club comme de son président s’est accrue.

Pour preuve, un terrible accident de circulation, qui a causé la mort de 42 supporters du club l’an dernier, a provoqué un deuil national dans le pays. Et Kangamba, marié avec une nièce du président angolais, s’est vu confier le financement de divertissements culturels pour toute la jeunesse angolaise.

Son dévouement pour le Kabuscorp n’en pâtit pas pour autant. Il vient de confirmer à son poste l’entraineur bulgare Edouard Antranik et il a fait venir de l’étranger, le Camerounais Albert Meyong. L’an dernier, il avait même offert au club l’ancien champion du monde et ballon d’or 1999, le Brésilien Rivaldo.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.