GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    Mondial 2018: victorieux au Cap-Vert, le Sénégal se rapproche de la Russie

    media Le Sénégalais Cheikh Ndoye lors de la CAN 2017. RFI / Pierre René-Worms

    Grâce à sa victoire sur la pelouse du Cap-Vert (2-0), le Sénégal a pris la tête du groupe D des éliminatoires Afrique, profitant également du faux-pas du Burkina Faso, battu en Afrique du Sud (3-1). Les Lions ont désormais leur destin en mains : une victoire lors de leurs deux derniers matches les enverra en Russie.

    Ce fut dur, parfois laborieux, mais le Sénégal est parvenu à se sortir du piège cap-verdien en s’imposant dans les dernières minutes d’un match qu’il a très peu maîtrisé.  Les Lions ont souffert face aux Requins bleus qui ont pourtant cru en leur chance de battre leur voisin ouest-africain avant de se faire avoir à l’usure dans les 10 dernières minutes. Alors qu’on se dirigeait vers un match nul logique entre deux équipes offensivement peu efficaces, Diafra Sakho, en véritable renard, ouvre le score en exploitant un ballon mal repoussé par le gardien après une frappe de Mbaye Niang. Le joueur de West Ham, qui a eu du mal à exister dans cette partie, justifiait son maintien sur la pelouse (et le flair de son sélectionneur) alors que ses 80 premières minutes étaient sans relief.

    Les remplaçants décisifs

    Si la réalisation de l’ancien joueur de Metz était opportuniste, celle de Cheikh Ndoye (90+2) ne doit qu’au talent et à la vista de l’ex-joueur d’Angers. L’imposant milieu de terrain, entré à la 87e à la place de Sadio Mané, s’est offert un bijou avec une frappe sous la barre après avoir récupéré un ballon à l’entrée de la surface cap-verdienne. Une action où le néo-Lion Mbaye Niang, rentrée à la 62e minute, a été décisif comme sur le premier but.

    Dans un match équilibré, le banc des Lions a donc fait la différence. Le Cap-Vert peut légitiment avoir des regrets après avoir frôlé l’ouverture du score dès la 8e minute par Rodrigues qui a perdu son face-à-face avec Khadim Ndiaye.

    Les hommes d’Aliou Cissé n’ont pas été étincelants, mais ont fait l’essentiel avec cette victoire qui les place à la tête de la poule D. La route vers la Coupe du monde est plus que jamais dégagée pour cette équipe du Sénégal qui n’a besoin que d’une victoire lors de ses deux prochaines rencontres face à l’Afrique du Sud pour disputer le deuxième Mondial de son histoire. Il y a un mois, le rêve était loin d’être permis après  les deux matches nuls face au Burkina Faso (0-0, 2-2).

    Coupe du monde 2018: tous les résultats et classements de la phase de groupes en Afrique


    GROUPE D : Le classement

     

    1. Sénégal (8 points +4)
    2. Burkina Faso (6 points 0)
    3. Cap-Vert (6 points -4)
    4. Afrique du Sud (4 points 0)

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.