28 juillet
  • 20:55
  • 18:44

    Affaire Bouaké: c’est au procureur Marin de se prononcer

    Nouvelle étape de la procédure judiciaire visant trois anciens ministres de Jacques Chirac dans l'affaire du bombardement de Bouaké : selon les informations de RFI, la demande de la juge d'instruction de renvoyer Dominique de Villepin, Michèle Alliot-Marie, et Michel Barnier devant la Cour de Justice de la République (CJR) a été transmise au parquet de la Cour de cassation. C'est désormais au procureur général Jean-Claude Marin de se prononcer : soit mettre fin à la procédure, soit saisir la commission des requêtes de la CJR, qui elle devra dire si oui ou non il y aura un procès. Pour la juge, les 3 ministres ont entravé le travail de la justice après le bombardement qui a tué 9 soldats français et un américain le 6 novembre 2004 à Bouaké en Côte d'Ivoire.