Législatives : victoire écrasante du parti du Premier ministre Meles Zenawi

Le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi et ses alliés ont remportés 545 sièges sur 547 aux élections législatives.
© Thomas Mukoya/Reuters

 En Ethiopie, Meles Zenawi et ses alliés remportent plus de 99, 5 % des sièges de l’Assemblée nationale, soit 545 fauteuils précisément sur les 547 que compte le Parlement. La victoire du parti du Premier ministre, le Front révolutionnaire et démocratique des peuples éthiopiens (EPRDF) au pouvoir depuis 19 ans a été confirmée lundi 21 juin 2010 par le Nebe, le Bureau national éthiopien des élections. La coalition de l’opposition regroupant huit partis, le Medrek, qui a dénoncé des fraudes, lors du scrutin du 23 mai dernier, n’obtient qu’un seul siège. Un siège également pour un candidat indépendant.

Pour l’opposition éthiopienne, la défaite est totale. Avec un seul siège sur 547, la coalition du Medrek se retrouve cantonnée à un rôle de figurant à l’Assemblée nationale et ce, pour les cinq années à venir. Même constat au niveau des régions, l’opposition n’obtient pas un seul conseiller dans ce qui est considéré comme son fief la province Oromo.

L’annonce des résultats dimanche n’a été qu’une formalité, les opposants se sont d’ailleurs abstenus de commentaires. Ils s’en tiennent au communiqué rendu public ce week-end pour annoncer qu’ils continuaient leur démarche judiciaire après le rejet par la Cour suprême de tous les recours qu’ils avaient déposés.

Pas de démonstration de force donc pour l’instant contrairement à 2005. L’opposition avait alors obtenu le meilleur score de son histoire et vivement contesté la victoire du pouvoir, une attitude qu’elle a payée cher. Les affrontements avec les forces de l’ordre ont fait 200 morts sans compter les pressions politiques et les intimidations qui ont suivi .

Dans ce contexte, certains se sont exilés, d’autres ont été muselés. C’est le cas de Birtukan Mideksa, la figure de proue de l’opposition emprisonnée à vie en 2008.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.