Réélection sans surprise du président Nkurunziza à la tête du Burundi - France - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Journal

 

  1. 17:30 TU Journal
  2. 17:33 TU Sessions d'information
  3. 17:40 TU Débat du jour
  4. 18:00 TU Journal
  5. 18:10 TU Grand reportage
  6. 18:30 TU Sessions d'information
  7. 19:00 TU Journal
  8. 19:10 TU La bande passante
  9. 19:30 TU Journal
  10. 19:40 TU La bande passante
  11. 20:00 TU Journal
  12. 20:10 TU Couleurs tropicales
  13. 20:30 TU Journal
  14. 20:33 TU Couleurs tropicales
  15. 21:00 TU Journal
  16. 21:10 TU Accents d'Europe
  17. 21:30 TU Journal
  18. 21:33 TU Danse des mots
  19. 22:00 TU Sessions d'information
  20. 22:30 TU Sessions d'information
  21. 23:00 TU Journal
  22. 23:10 TU Autour de la question
  23. 23:30 TU Journal
  24. 23:33 TU Autour de la question
  25. 17:30 TU Journal
  1. 17:10 TU La bande passante
  2. 17:30 TU Journal
  3. 17:33 TU Sessions d'information
  4. 17:40 TU La bande passante
  5. 18:00 TU Journal
  6. 18:10 TU Grand reportage
  7. 18:30 TU Sessions d'information
  8. 19:00 TU Journal
  9. 19:10 TU Décryptage
  10. 19:30 TU Journal
  11. 19:40 TU Débat du jour
  12. 20:00 TU Journal
  13. 20:10 TU Couleurs tropicales
  14. 20:30 TU Journal
  15. 20:33 TU Couleurs tropicales
  16. 21:00 TU Journal
  17. 21:10 TU Radio foot internationale
  18. 21:30 TU Journal
  19. 21:33 TU Radio foot internationale
  20. 22:00 TU Sessions d'information
  21. 22:30 TU Sessions d'information
  22. 23:00 TU Journal
  23. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  24. 23:30 TU Journal

Dernières infos

fermer

Afrique

Burundi Pierre Nkurunziza

Réélection sans surprise du président Nkurunziza à la tête du Burundi

media Pierre Nkurunziza, président du Burundi réélu le 30 juin 2010 Martin H

On connait depuis ce mercredi soir 30 juin les résultats officiels de l'élection présidentielle de lundi au Burundi. Un scrutin boycotté par l'opposition. Pierre Nkurunziza, était le seul candidat en lice, son principal rival, Agathon Rwasa est entré dans la clandestinité peut avant l'élection. Sans surprise, le chef de l'Etat sortant vient d'être réélu pour un deuxième mandat de cinq ans avec 91,62 % des voix.

Selon les résultats officiels communiqués par la Céni, le président sortant Pierre Nkurunziza a été réélu avec 91,62 % des suffrages exprimés. Le taux de participation, qui est inférieur à celui des élections communales du 24 mai au Burundi, est toutefois élevé : près de 77% des inscrits sont allés voter lundi, un taux de participation qui doit faire pâlir d’envie de nombreuses vieilles démocraties.

C’est un chiffre honorable surtout si l’on se souvient que l’opposition burundaise, qui a boycotté cette présidentielle, avait appelé les gens à ne pas voter. Il y a aussi la vague de violences qui frappe le Burundi depuis plus de deux semaines et qui a déjà fait au moins douze morts et plus de soixante blessés, « des actes destinés à dissuader les Burundais à ne pas aller voter », a expliqué le pouvoir, mais les Burundais y sont allés.

L’opposition burundaise s’est déjà exprimée sur cette présidentielle dès lundi en parlant d’un taux de participation d’à peine 30 % et a annoncé qu’elle n’allait pas reconnaître le président qui sera sorti des urnes.

C’est donc ce soir la question de la violence qui perdure : deux personnes ont encore été tuées cette nuit par l’explosion de grenades au sud de Bujumbura. Ce qui vient rappeler que le Burundi est désormais divisé en deux camps.
 

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.