Republier
Guinée

Le second tour de la présidentielle reporté en Guinée


©

Le second tour de l'élection présidentielle en Guinée, initialement prévu le 18 juillet 2010, a été reporté à une date indéterminée. Cette décision, annoncée le 9 juillet 2010, repousse de facto la remise du pouvoir des militaires aux civils après un demi-siècle de dictatures. Elle intervient quelques jours après la menace de démission du président de la transition, le général Sékouba Konaté. Le calendrier initial, en fait, était tout simplement impossible à tenir et il faudra encore attendre avant de savoir qui de Cellou Dalein Diallo ou d’Alpha Condé deviendra le prochain président de la Guinée.

Si la date du second tour de la présidentielle n’est pas connue, celui-ci ne peut pas se tenir comme prévu le 18 juillet 2010 pour plusieurs raisons.

D’abord, la Cour suprême a huit jours francs pour recevoir les recours des partis politiques engagés dans la course pour la magistrature suprême. Ensuite, la Cour suprême a trois jours pour statuer.

Selon la loi électorale, le second tour de la présidentielle doit avoir lieu 14 jours après la proclamation des résultats définitifs du premier tour. C’est au vu de ces résultats que la CENI (Commission électorale nationale indépendante) va saisir le président de la transition pour que ce dernier prenne un décret de convocation des électeurs.

Les deux candidats, eux, ont à faire douze jours de campagne électorale. Une campagne qui doit cesser la veille du scrutin à minuit, d’où le délai nécessaire de 14 jours.

Pathé Dieng, responsable de la Commission électorale nationale indépendante en Guinée.
16-10-2013 - Par RFI

La date du 18 juillet initialement prévue pour le second tour de cette élection présidentielle n’était qu’une proposition faite par la CENI. Une date décidée avec son partenaire technique à l’issue d’un atelier qui a eu lieu après la déclaration de Ouagadougou en janvier 2010, comme l’a annoncé à RFI Patrick Dieng, le responsable de la CENI.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.