Le corps sans vie d'un opposant retrouvé au Rwanda


©

Le corps d'une grande figure de l'opposition a été retrouvé près de sa voiture,  mercredi 14 juillet, au Rwanda. André Kagwa Rwise-Reka, vice-président du Parti vert démocratique, était porté disparu depuis la veille. 

D'après le Parti démocratique vert, le corp d'André Kagwa Rwise-Reka aurait été découvert ce mercredi matin, quasiment décapité.

Selon le mouvement, la dépouille se trouvait dans une zone marécageuse près de la rivière Mukula, à quelques kilomètres de Butaré, dans le sud du pays. C'est dans cette zone que la voiture d'André Kagwa Rwisé-Reka avait été retrouvée hier.

Les enquêteurs avaient alors évoqué une possible fuite au Burundi. Mais pour le président de son parti, Frank Habineza, cette théorie ne tenait pas. Il avait déclaré avoir retrouvé le passeport d'André Kagwa Rwisé-Reka chez lui.

Assassinat

Désormais pour Frank Habineza, il s'agit clairement d'un assassinat. Il s'est dit choqué par cette mort mais également effrayé. La victime et lui-même auraient récemment reçu des menaces de mort. On les menaçait de les tuer avant l'élection présidentielle, prévue le 9 août prochain.

Ils avaient, en outre,  tous les deux été brièvement arrêtés, fin juin, lors d'une manifestation contre la commission électorale...

Frank Habineza ne veut pas parler d'assassinat politique. Néanmoins, l'approche du scrutin est tendue. Une tentative d'assassinat a été perpétrée, fin juin, en Afrique du Sud, contre l'ancien chef d'état major de l'armée rwandaise, Faustin Kayumba. Un journaliste indépendant,  Jean Leonard Rugambage Cherif, a été tué, il y a quelques semaines, une autre arrêtée ces derniers jours.

A lire: communiqué de Human Rights Watch sur le Rwanda