Présidentielle : les tractations se poursuivent en Guinée


©

Si la date du second tour de la présidentielle en Guinée, qui devait à l’origine se dérouler le 18 juillet 2010, n’a pas encore été annoncée, les élections restent néanmoins un sujet d'actualité brûlant. Deux hommes se sont qualifiés pour ce second tour. Et il s’agit désormais pour Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo de mobiliser autour de leur candidature. Pour cela chaque voix compte et les tractations vont bon train avec les candidats éliminés après le premier tour.

Même si la plupart des candidats qui annoncent leur ralliement à Alpha Condé ont fait des scores inférieur à 1%, voir 0,5%, au premier tour de la présidentielle, l’effet psychologique est bien là. Alpha Condé reçoit le soutien d’une douzaine de candidats et créé ainsi une dynamique autour de son nom.

De l’autre coté, chez Cellou Dalein Diallo, aucune annonce n’a encore eu lieu. Ce qui ne veut pas dire que les tractations et les discussions n’existent pas. Dans l’entourage du leader de l’UFDG, on reste serein et on espère pouvoir annoncer rapidement le ralliement du candidat Abe Sylla.

Des pourparlers sont aussi en cours avec Lansana Kouyaté et Sidya Touré. Les deux hommes constituent les deux cibles prioritaires pour les candidats en raison de leur poids dans l’électorat. A lui seul Sidya Touré, avec 15% des voix, pourrait faire pencher la balance. Pour l’heure, les deux hommes attendent que la Cour suprême se prononce sur le contentieux électoral avant de s’exprimer.

L’une des questions qui agite les états-majors politiques concerne le comportement des électeurs. La Guinée n’ayant pas de tradition en la matière, nul ne sait si les consignes de vote seront ou non respectées.