Republier
Guinée

Présidentielle en Guinée : duel Diallo-Condé confirmé pour le second tour


©

La Cour suprême de Guinée a rendu mardi 20 juillet 2010 au soir son arrêté sur les résultats définitifs du premier tour de l'élection présidentielle du 27 juin dernier. Cellou Dalein Diallo de l'UFDG et Alpha Condé du RPG sont donc qualifiés pour le second tour. Cellou Dalein reste le grand vainqueur avec 43,69% des suffrages, Alpha Condé deuxième a recueilli 18,25% des voix. La cour s’est aussi prononcée sur le recours des candidats, annulant de nombreux votes. La date du second tour, qui était attendue, n’a pas encore été dévoilée.

Alpha Condé, optimiste, prône le changement pour la Guinée
16-10-2013 - Par Boniface Vignon

Avec ces résultats définitifs et sans recours rendus par la plus haute juridiction du pays, les candidats à la présidentielle ont enregistré des fortunes diverses. Il faut rappeler que tous, ou presque, avaient dénoncé des fraudes massives. Et certains ont même demandé dans leurs recours, l’annulation pure et simple du scrutin du 27 juin. Ils n’ont pas été suivis par la Cour. Mais, en revanche, elle a annulé les votes dans cinq circonscriptions électorales.

Cellou Dalein Diallo, confiant, cherche des alliances politiques
16-10-2013 - Par Boniface Vignon

D’abord à Ratoma, fief de Cellou Dalein Diallo, et Matam, fief électoral de Sidya Touré à Conakry. Mais aussi à Kankan, Mandiana en Haute-Guinée chez Alpha Condé et Lola en Guinée forestière. Au motif que les procès verbaux de ces circonscriptions électorales n’ont pas été transmis à la Cour pour vérification et rectification d’erreurs ou d’anomalies. Usant donc de son pouvoir souverain, la Cour suprême décide l’annulation pure et simple des votes qui se sont déroulés dans ces circonscriptions.

Sydia Touré accepte les résultats et veut aller de l'avant
16-10-2013 - Par Boniface Vignon

Si Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé restent les deux qualifiés pour le second tour, le pourcentage obtenu par chacun des candidats a néanmoins sensiblement varié. Désormais on retient donc que le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, est toujours en tête avec 43,69% contre 18,25% pour son adversaire Alpha Condé.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.