Nouvelle arrestation dans l’enquête sur la tentative d’assassinat du général Kayumba en Afrique du Sud

Le général Faustin Kayumba Nyamwasa, réfugié depuis mars en Afrique du Sud, avait été blessé par balles à l'estomac le 19 juin par un inconnu devant son domicile de Johannesbourg.
© AFP/MARCO LONGARI

Une cinquième personne a été arrêtée et inculpée jeudi 29 juillet 2010 par un tribunal Sud-Africain de tentative de meurtre. Le général Faustin Kayumba Nyamwasa, réfugié depuis mars à Johannesbourg, avait été blessé par balles à l'estomac le 19 juin par un inconnu devant son domicile. Sa femme a estimé qu'il s'agissait d'une tentative d'assassinat. Début juillet, l'Afrique du Sud avait mis en cause des « agents » agissant pour un « pays étranger » sans toutefois identifier le pays en question. Kigali a aussitôt fait part de son mécontentement sur la conduite l'enquête.

L’arrestation de ce cinquième suspect coïncide avec un revirement notable dans la direction que prend l’enquête. En effet, jusqu'à ce jeudi 29 juillet, les quatre suspects dans cette affaire avaient été inculpés de simple recel. Mais depuis l’arrestation et l’audition de cette cinquième personne, le procureur en charge de l’enquête a annoncé qu’il poursuivra également pour tentative de meurtre.

Aucune information n’a jusque là filtrée sur la véritable nationalité des cinq suspects. Mais il est à présent établi que les quatre premiers sont des demandeurs d’asile en Afrique du Sud. Ils ont comparu jeudi 29 juillet devant le juge d’instruction qui a renvoyé l’audience au 12 août pour s’assurer de leur statut réel dans le pays.

S’il est avéré qu’ils sont demandeurs d’asile, ils pourraient demander une mise en liberté provisoire sous caution.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.