Sao Tomé et Principe : l'opposant Patrice Trovoada nouveau Premier ministre


©

Le Premier ministre santoméen Patrice Trovoada, nommé le 13 août, a composé un gouvernement formé d'hommes nouveaux avec trois membres de la société civile, deux de moins de 35 ans et un seul ancien ministre. Patrice Trovoada, dont le parti l'Action démocratique indépendante a remporté les législatives du 1er août, a pour mission d'unir les forces politiques pour gouverner et tenter de sortir le pays de la misère et de l'affairisme. A Sao Tomé, les mêmes acteurs politiques cherchent en vain depuis dix ans la recette qui mettrait fin à l'instabilité politique dans l'archipel.

Âgé de 48 ans, Patrice Trovoada passe pour un économiste très actif dans le monde des affaires liées au secteur pétrolier. C'est le fils de l'ancien président de Sao Tomé, Miguel Trovoada. Il a lui-même brigué le siège présidentiel à l'élection de juillet 2006, mais en vain. Avec 38 % des voix, il est arrivé second, battu par le président sortant Fradique de Menezes.

Ministre des Relations extérieures pendant six mois, au début des années 2000, Patrice Trovoada a déjà été Premier ministre en 2008, mais seulement quelques semaines car renversé par une motion de censure déposée par le parti historique : le ML-STP.

Si Patrice Trovoada revient à la tête du gouvernement, c'est qu'il est le secrétaire général de l'Action démocratique indépendante, le parti qui a remporté les législatives du 1er août dernier.

Le nouveau premier ministre a aujourd'hui la difficile tâche de gouverner sans majorité. Une nouvelle fois à Sao Tomé et Principe, des alliances seront nécessaires, des alliances souvent éphémères.

Depuis l'avènement de la démocratie en 1991, pas moins de 14 Premiers ministres se sont succédé pour ne gérer que la misère des quelque 175 000 habitants de l'archipel. A deux encâblures du Gabon et de la Guinée équatoriale, Sao Tomé espère depuis des années la stabilité et l'argent d'un pétrole qui n'a toujours pas commencé à couler.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.