Republier
Niger

L’ONU débloque 15 millions de dollars pour combattre la famine au Niger


©

En raison de la persistance de la crise alimentaire au Niger et pour faire face aux besoins des familles et des enfants malnutris, les Nations unies ont débloqué 15 millions de dollars supplémentaires à destination de ce pays sahélien.

Selon l'ONU, plus de 7 millions de Nigériens, soit près de la moitié de la population, sont en état d'insécurité alimentaire malgré une saison des pluies qui s'est bien installée. Ces derniers jours, des menaces terroristes sur le personnel d'ONG dans la région de Maradi, dans le Sud du pays, ont pu laisser croire que l'intervention humanitaire pourrait être perturbée. Il n'en est rien : le travail de soutien à la population continue, comme l'atteste Kadiata Lo Ndiaye, représentante des Nations unies à Niamey.

Permettre la poursuite de l'aide

Pour Kadiata Lo Ndiaye, l’usage de ces 15 millions de dollars va permettre de poursuivre l’aide aux plus faibles. « Cela va d’abord servir pour le PAM [Programme alimentaire mondial] pour acheter des aliments pour les familles, des aliments thérapeutiques pour les enfants. Pour l’UNICEF [United Nations Children's Emergency Fund], cela servira à améliorer le traitement des enfants victimes de sévères malnutrition. »

Une aide encore insuffisante

La représentante des Nations unies estime cependant nécessaire de rappeler « qu’il manque encore 80 millions de dollars pour couvrir l’ensemble des besoins du Niger jusqu’au mois d’octobre. Nous sommes sur un pic d’intervention, avec 40 000 tonnes de vivres à distribuer. Le travail sur le terrain ne s’est jamais interrompu. Il s’est poursuivi normalement. Nous sommes dans une phase d’accélération de façon à boucler l’objectif initialement fixé à fin août, et pour l’atteindre dans de bonnes conditions ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.