L'Ouganda demande un soutien financier pour envoyer 10 000 soldats en Somalie

Les soldats ougandais de la force de l'Union africaine en Somalie.
© AFP / Yasuyoshi chiba

Les combats entre les milices islamistes et les forces de l’Union africaine continuent à Mogadiscio, en Somalie. Lundi 30 août, quatre soldats ougandais de la mission de la paix de l'Union africaine sont morts dans un tir de mortier. Malgré cela, l'Ouganda propose d'envoyer de nouveaux soldats mais demande le soutien financier des Etats-Unis. 

Le chef de l’armée ougandaise a déclaré pouvoir envoyer jusqu’à 10 000 hommes supplémentaires à Mogadiscio, pour y défendre le fragile gouvernement de transition. Jusqu’à présent, l’Ouganda a déployé environ 4 000 hommes dans la capitale somalienne, aux cotés du Burundi. Les Etats-Unis ont participé à la création de cette force et à son entretien, notamment en terme logistique. Mais l’Ouganda considère que ce soutien n’est pas suffisant.

Pas d'engagement spécifique des Etats-Unis

Le général Arunda souligne que toute force supplémentaire déployée à Mogadiscio aura besoin d’armes, de véhicules blindés, d’hélicoptères et d’argent pour payer les salaires des militaires. Autant de choses que le gouvernement ougandais n’a pas l’intention de financer et pour lesquelles il compte sur les Etats-Unis. L’ambassade des Etats-Unis à Kampala est restée vague sur cette question. Elle explique que les Etats-Unis avait promis de soutenir la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM). Tout en soulignant qu’aucun engagement spécifique n’avait encore été donné.
 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.