Eaux douces : perte de biodiversité alarmante en Afrique pointée par l'UICN

La libellule "Pseudagrion kaffinum", enregistrée uniquement dans les montagnes du sud-ouest éthiopien, est classée sur la liste comme espèce vulnérable.
© Viola Clausnitzer

« En Afrique, un cinquième des espèces d’eau douce sont menacées d’extinction » assure le dernier rapport de l’UICN, paru ce 2 septembre 2010. L’Union internationale pour la conservation de la nature, qui publie chaque année une liste rouge de référence des espèces végétales et animales en danger, alerte l’opinion sur cette perte importante qui pourrait avoir des conséquences désastreuses pour les populations dont la survie est liée à ces écosystèmes fragiles.

Selon cette dernière étude, quelque 21% des espèces d'eau douce d'Afrique continentale seraient menacées d'extinction : plus de 1000 espèces de poissons, mollusques, crabes, libellules ainsi que de nombreuses espèces végétales aquatiques risquent de dispararaître du fait de l'activités humaine, principalement à cause des pratiques agricoles, de l'extraction de l'eau, des barrages et de l'invasion d'espèces exotiques envahissantes.

Cette dégradation touche des écosystèmes d'eau douce particulièrement riches en terme de biodiversité : or, si ces écosystèmes ne couvrent que 1% de la surface de la planète, ils concentrent 7% des espèces vivantes.

Ce constat, qui est le résultat de cinq années d'observation sur les principaux bassins hydrographiques du continent, est catastrophique en terme de conséquences pour les populations : au Lac Victoria, par exemple, du fait de la dégradation de la qualité de l'eau d'une part et de l'introduction de certaines espèces comme la perche du nil, d'autre part, ce sont 45% des espèces recensées qui sont considérées comme 'éteintes' ou en 'grand danger de disparition'. Et, quand on sait que plus de 7 millions de personnes en Afrique subsaharienne dépendent de la pêche en eau douce, la menace est effectivement à prendre très au sérieux ! ...

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.