Présidentielle en Guinée : le second tour fixé au 24 octobre 2010


©

La Guinée organisera le 24 octobre 2010 le second tour de l'élection présidentielle, a annoncé le mardi 5 octobre la présidence. Le premier tour s'était déroulé le 27 juin 2010 et n'avait pu départager les deux candidats arrivés en tête: l'ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo (près de 44% des voix) et l'opposant historique, Alpha Condé, (un peu plus de 18 %). En direct à la télévision, le secrétaire général de la présidence, le ministre Tibou Kamara, a évoqué « une très bonne nouvelle qui était attendue avec beaucoup d'effervescence, beaucoup d'espoir mais également avec de plus en plus d'impatience » par l'ensemble des Guinéens et la communauté internationale.

Les électeurs sont convoqués le dimanche 24 octobre 2010 pour le second tour de l'élection présidentielle.
Mohamed Kassé, directeur du service de presse de la présidence guinéenne
16-10-2013 - Par Moktar Bah

Ce sera donc le 24 octobre2010, ainsi en a décidé la Commission électorale nationale indépendante (Céni) au terme d'une réunion plénière mardi après midi. Le décret a été signé par le chef de l'Etat dans la foulée et lu à la télévision nationale par son porte-parole.

Ce second tour de la présidentielle devait initialement se tenir le 19 septembre mais le scrutin avait été reporté quatre jours avant le vote. La Céni avait alors invoqué des problèmes « d'ordre logistique et technique » ouvrant la voie à toute une série de polémiques et de divisions au sein même des institutions de la transition.

Nous espérons que l'on va trouver une personne consensuelle pour diriger la Céni pendant le deuxième tour.
Cellou Dalein Diallo, candidat au second tour
16-10-2013 - Par Carine Frenk

Reste à savoir si cette date sera acceptée par les 2 candidats. Le camp de l'ancien premier ministre Cellou Dalein Diallo demande l'élection d'un nouveau président de la Commission électorale. Il soupçonne Lousény Camara d'être un partisan du camp d'en face, le camp d'Alpha Condé. Une plainte pour fraude électorale lors du premier tour a été déposée. La justice doit l'examiner jeudi 8 octobre.

Reste à savoir aussi si le calendrier sera tenu et si la Céni sera prête pour organiser un scrutin libre et transparent dans 3 semaines.