En Côte d’Ivoire, la coalition d’opposition adopte son programme commun de gouvernement


©

Réunis dans la capitale Yamoussoukro, les quatre chefs du RHDP, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, ont signé ce lundi 18 octobre le document-programme, à treize jours de la date prévue du premier tour de la présidentielle.

C’est en ce 18 octobre 2010, jour anniversaire de la naissance de feu Félix Houphouët-Boigny, que l’opposition ivoirienne a adopté son programme commun de gouvernement. Si la date n’a pas été choisie au hasard, le contenu de ce document de cent trois pages est suffisamment large et consensuel pour permettre aux quatre chefs du RHDP de continuer à faire campagne sur leur propre programme sans risquer de contredire celui qu’ils ont en partage.

Donc, pas de risque de confusion pour l’électeur, qui retiendra sans doute avant tout que les quatre principaux opposants à Laurent Gbagbo sont d’accord pour chasser, dans les urnes, l’actuel président du pouvoir.

Tout à la fois contrat de confiance et catalogue de mesures, ce programme est, aux yeux d’Alassane Ouattara, une « étape supplémentaire » dans le cadre du renforcement des actions communes de l’opposition. Fortement convaincu que le RHDP gagnera les élections, aussi bien présidentielle que législatives, municipales et de conseils généraux, l’ancien Premier ministre considère la signature du programme commun de gouvernement comme un gage de la création, « bientôt » dit-il, du parti unifié de l’opposition ivoirienne.