Republier
Tanzanie

Tanzanie : un albinos élu député pour la première fois


© Carte : RFI

Un albinos a été pour la première fois élu député en Tanzanie, pays où les personnes souffrant de cette maladie de la peau sont victimes de discrimination, et parfois pourchassées et tuées. Plusieurs dizaines d'albinos ont en effet été tués et démembrés en Tanzanie depuis le début d'une vague de crimes rituels en 2007 à des fins de sorcellerie. Des parties de leur corps sont utilisées pour fabriquer des gris-gris censés attirer chance et réussite.

Il s'agit d'une première en Tanzanie, pays où des dizaines d'albinos ont été victimes de meurtres rituels ces trois dernières années. Un albinos a été élu député à l'issue des élections générales du dimanche 31 octobre 2010. (Il y avait déjà une albinos dans le Parlement sortant, mais elle faisait partie du contingent de parlementaires désignés par le président Jakaya Kikwete, et elle n'avait donc pas été élue).

Salum Khalfani Bar'wani, élu dans une circonscription du sud-est de la Tanzanie, siègera dans les rangs de l'opposition. Ecoutez sa réaction au micro de la rédaction de RFI en swahili :

Mon élection montre clairement que la population ici dans ma circonscription de Lindi a confiance en moi.

Salum Khalfani Barwani, député albinos tanzanien
03-11-2010

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.