Le téléphone portable au secours de la santé


© DR

Coup de projecteur sur le projet Text To Change qui permet, via des SMS anonymes et gratuits d'informer sur les questions de santé les populations les plus démunies. Un concept éprouvé en Ouganda, au Kenya, en Namibie, en Bolivie et très bientôt au Cameroun.

Aujourd’hui, une personne sur deux possède un téléphone portable dans le monde, soit plus de 3 milliards d'utilisateurs. Et dans les pays en voie de développement, cette nouvelle technologie a connu un engouement extraordinaire, expliqué certainement en partie par le manque de lignes fixes. Selon certaines études, en 2006/2007 les mobiles représentaient 90 % des nouveaux abonnements.

C’est ainsi qu’un jeune hollandais a eu l’idée d’utiliser le téléphone portable afin d’atteindre les populations les plus démunies d’informations et donc vulnérables.

Sida, paludisme, santé reproductrice et tout autre problème lié au développement… Il faut que l’information arrive au cœur des populations vulnérables

Téléphone portable et santé
05-11-2010

Pour découvrir le projet Text To Change : www.texttochange.com

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.