240% d’augmentation pour le salaire minimum au Nigeria - Afrique - RFI

 

  1. 22:10 TU Archives d'Afrique
  2. 22:30 TU Journal
  3. 22:40 TU Archives d'Afrique
  4. 23:00 TU Journal
  5. 23:10 TU Si loin si proche
  6. 23:30 TU Journal
  7. 23:33 TU Si loin si proche
  8. 22:10 TU Le débat africain
  9. 22:30 TU Journal
  10. 22:40 TU Le débat africain
  11. 23:00 TU Journal
  12. 23:10 TU Internationales
  13. 23:30 TU Journal
  1. 22:10 TU Archives d'Afrique
  2. 22:30 TU Journal
  3. 22:40 TU Archives d'Afrique
  4. 23:00 TU Journal
  5. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1S
  6. 23:30 TU Journal
fermer

Afrique

Nigeria

240% d’augmentation pour le salaire minimum au Nigeria

media

Suite a la pression des syndicats et menace de mouvement de grève illimité, le Conseil national d'Etat du Nigeria (NCS), organe consultatif dont fait partie le chef de l’Etat, vient d’accepter la hausse de 240 % du salaire minimum qui doit passer à 18 000 nairas soit environ 90 euros. Une mesure importante mais encore insuffisante pour les travailleurs.

Fin de journée sur Ikoyi. Les abords de l’arrêt de bus de Falomo grouillent de monde. On parle argent et coût de la vie. Inchangé depuis 10 ans, le salaire minimum nigérian était jusque-là de 7 500 nairas, soit l’équivalent de 37 euros.

Anthony, 36 ans, est électricien, il gagne un peu plus du double alors 7 500 par mois, la question le laisse perplexe : « Je ne sais pas, j’ai du mal à m’imaginer vivre avec 7 500 nairas. Vous savez avec l'économie qui existe aujourd’hui au Nigeria même quand vous avez 1 000 nairas vous ne pouvez même pas vous nourrir suffisamment pour une journée ».

Il aura fallu une grève et des mois de négociations pour que les autorités et les syndicats se mettent d’accord sur un salaire minimum de 18 000 nairas soit quelques 90 euros. Un pas en avant que saluent les Nigérians sauf qu’avec une inflation moyenne de 11% sur les cinq dernières années d’après la Banque mondiale beaucoup estiment qu’on est encore loin du compte.

« Ca, un salaire minimum ? S’emporte un homme dans la rue. Qu’est ce que vous faites avec ça. Les salaires ne sont pas proportionnels à ce que vous pouvez obtenir. Une chambre coûte au minimum 3 000 nairas. Si je vais au travail, je reviens, une fois mon loyer sorti, qu’est ce qu’il me reste en poche ? »

En attendant mieux, l’Assemblée nationale doit encore valider la hausse à 18 000 nairas pour que ce nouveau salaire minimum devienne effectif.

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.