Alpha Condé met en place son gouvernement - Afrique - RFI

 

  1. 05:40 TU Grand reportage
  2. 06:00 TU Journal
  3. 06:15 TU Sessions d'information
  4. 06:30 TU Journal
  5. 06:40 TU Sessions d'information
  6. 07:00 TU Journal
  7. 07:15 TU Sessions d'information
  8. 07:30 TU Journal
  9. 07:43 TU Sessions d'information
  10. 08:00 TU Journal
  11. 08:10 TU Religions du monde
  12. 08:30 TU Journal
  13. 08:33 TU Religions du monde
  14. 09:00 TU Journal
  15. 09:10 TU La marche du monde
  16. 09:30 TU Journal
  17. 09:33 TU La marche du monde
  18. 10:00 TU Journal
  19. 10:10 TU C'EST PAS DU VENT D 1
  20. 10:30 TU Journal
  21. 10:33 TU C'EST PAS DU VENT D 2
  22. 11:00 TU Journal
  23. 11:10 TU Internationales
  24. 11:30 TU Journal
  25. 11:32 TU Internationales
  1. 05:30 TU Sessions d'information
  2. 06:00 TU Journal
  3. 06:15 TU Sessions d'information
  4. 06:30 TU Journal
  5. 06:43 TU Sessions d'information
  6. 07:00 TU Journal
  7. 07:15 TU Sessions d'information
  8. 07:30 TU Sessions d'information
  9. 08:00 TU Journal
  10. 08:10 TU Le débat africain
  11. 08:30 TU Journal
  12. 08:40 TU Le débat africain
  13. 09:00 TU Journal
  14. 09:10 TU Religions du monde
  15. 09:30 TU Journal
  16. 09:33 TU Religions du monde
  17. 10:00 TU Journal
  18. 10:10 TU C'EST PAS DU VENT D 1
  19. 10:30 TU Journal
  20. 10:33 TU C'EST PAS DU VENT D 2
  21. 11:00 TU Journal
  22. 11:10 TU Internationales
  23. 11:30 TU Journal
  24. 11:32 TU Internationales
  25. 12:00 TU Journal
fermer

Afrique

Guinée

Alpha Condé met en place son gouvernement

media

Le nouveau président guinéen Alpha Condé a procédé lundi 27 décembre 2010 à dix-sept premières nominations pour former le gouvernement dirigé par Mohamed Said Fofana. Parmi les ministères clés, le banquier Kerfala Yansané reste à l'Economie ; au ministère des Affaires étrangères est nommé un inconnu, Edouard Gnakoï Lamahet, et lui-même s'attribue le délicat ministère de la Défense. Il succède ainsi au général Sékouba Konaté.

En annonçant que lui-même va hériter du ministère de la Défense, avec un ministre délégué à ses côtés, Alpha Condé succède en tout à Sékouba Konaté.

La nouvelle équipe ne présente pas de véritable surprise. Ils sont dix-sept à faire leur entrée ou à être maintenus au gouvernement, parmi lesquels les généraux Mathurin Bangoura et Korka Diallo, deux anciens proches collaborateurs du général Sékouba Konaté qui a dirigé la transition. Mathurin Bangoura quitte les Transports pour le ministère de l‘Urbanisme et de l’Habitat alors que le général Korka Diallo hérite du ministère de l’Elevage, après avoir dirigé ces derniers mois le ministère de la Pêche et de l‘Aquaculture sous le gouvernement de transition.

Signalons l’entrée sans surprise d’Ousmane Bah, pour la première fois nommé à un poste ministériel. Le leader de l’UPR avait rejoint au second tour l’alliance Arc en Ciel qui a soutenu Alpha Condé. Ousmane Bah est nommé ministre d’Etat, ministre des Travaux publics et des Transports. Papa Koly Kourouma, ancien ministre de Moussa Dadis Camara revient à ses premières amours, l’Environnement, qu’il dirigeait sous la junte de décembre 2008 à janvier 2010.

Enfin, seulement trois femmes font, pour le moment et en attendant la liste définitive, leur entrée au gouvernement.

 

La liste provisoire du nouveau gouvernement (avec AFP) dirigé par le Premier ministre Mohamed Said Fofana.

Ministre d'Etat chargé des Travaux publics et des transports : Ousmane Bah

Ministre d'Etat chargé de l'Energie et de l'environnement : Papa Koly Kourouma

Ministre de l'Economie et des finances : Kerfala Yansané (confirmé)

Ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l'étranger: Edouard Gnakoï Lamah

Ministre des Télécommunications et des nouvelles technologies de l'information : Hoyé Guilavogui

Ministre de la Promotion féminine et de l'enfance : Mme Nanténin Chérif Konaté

Ministre de l'Urbanisme, de l'habitat et de la construction : général Mathurin Bangoura (ex-ministre des Transports)

Ministre de la Jeunesse et de l'emploi "jeunes" : Sanoussi Bantama Sow

Ministre des Sports : Aboubacar Titi Camara

10) Ministre de l'Alphabétisation et de la promotion des langues nationales : Bamba Camara

Ministre de l'Industrie et des petites et moyennes entreprises : Mme Ramatoulaye Bah

Ministre de l'Hôtellerie, du tourisme et de l'artisanat : Mme hadja Mariama Baldé

Ministre de l'Elevage : général Mamadou Korka Diallo (ex-ministre de la Pêche)

Ministre de l'Emploi, de l'enseignement technique et de la formation professionnelle : Damantang Albert Camara

Ministre du Travail et de la fonction publique : Mme Fatoumata Tounkara

Ministre délégué chargé des transports : Tidiane Traoré

Ministre délégué chargé de l'environnement : Saramady Touré
 

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.