Republier
Mali

Mali : retour de l'ex-chef rebelle Ibrahim Ag Bahanga pour réintégrer le processus de paix


©

L'ex-chef rebelle touareg malien Ibrahim Ag Bahanga est de retour. Exilé en Libye depuis deux ans, l'homme, qui on se souvient avait repris les armes en 2008 contre l'armée régulière, est venu réintégrer le processus de paix dans le nord du Mali.

Ibrahim Ag Bahanga est revenu comme il est parti en exil discrètement. Son retour a été négocié par la Libye, mais Bamako a posé des conditions. D’abord à son retour, l’ex-enfant terrible du Nord-Mali doit rester jusqu’à nouvel ordre à Chibro nom de son village, situé dans le nord-est du Mali.

D’après nos informations, il est là-bas actuellement. Il doit ensuite rapidement s’engager à organiser une opération « flamme de la paix » c’est-à-dire rendre son armement qui sera détruit au cours d’une cérémonie officielle.

Enfin, l’ex-chef touareg a accepté de réintégrer le processus de paix scellé grâce à la médiation algérienne. Voilà maintenant trois ans, il avait repris les armes, pose de mines, attaques des positions de l’armée régulière et prise d’otages des militaires maliens.

Ibrahim Ag Bahanga à la tête d’un groupe a fait beaucoup parler de lui. L’armée malienne a dû déployer de grands moyens pour qu’il capitule. De retour aujourd’hui, il verra un processus de paix à nouveau sur les rails.

Il n’y a pas longtemps, un ex-rebelle touareg malien Bah Moussa a été nommé patron des unités spéciales chargé d’assurer la sécurité dans une parie de la zone désertique du Mali.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.