Soudan: histoire d'un pays déchiré


© © AFP

Les Soudanais, qui, par ailleurs, habitent le plus vaste pays du continent africain, n'ont jamais vècu ensemble, mais à côté des uns des autres. Envahi par les arabes, puis les Égyptiens, le Nord s'est forgé une identité ancrée dans la religion musulmane. Longtemps protégé par son inaccessibilité, entretenue dans la première moitié du XXe siècle par une politique délibérée de sous-développement des administrateurs anglais, le Sud animiste a accueilli les missionnaires de différentes mouvances chrétiennes. Les guerres civiles auront consacré ces différences.

 

__________________

Sudan : Story of a Broken Land (reportage de la télévision Al-Jazeera)

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.