Des pirates somaliens devant la justice sud-coréenne

Lors de la capture des pirates somaliens par l'armée sud-coréenne sur le chimiquier Samho Jewelry, le 21 janvier 2011.
© Reuters/South Korean Navy

Capturés la semaine dernière lors de la libération d'un cargo par les forces spéciales sud-coréennes, 5 pirates somaliens sont arrivés ce 30 janvier 2011 en Corée du Sud où ils vont être jugés pour vol, tentative de meurtre et détournement de navire. Pour la première fois la Corée du Sud juge des pirates opérant en dehors de ses eaux territoriales.

Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

Dès leur descente d'avion ce 30 janvier 2011 les 8 pirates somaliens ont été amenés au tribunal de Pusan, le port d'attache du chimiquier qu'ils avaient détourné le 15 janvier dernier.

Agés de 19 à 25 ans, les 5 hommes sont poursuivis pour détournement de navire, vol, et surtout tentative de meurtre. Selon la loi coréenne, cette dernière accusation peut leur valoir la peine capitale. Les 5 hommes ont nié ces accusations, et ont rejeté la responsabilité du détournement sur les 8 autres pirates tués pendant l'opération de sauvetage.

Une opération audacieuse et réussie qui constitue un fait d'armes héroïque pour la marine sud-coréenne. Cette dernière a ainsi pu redorer son blason après une année 2010 très difficile, où elle avait été critiquée pour la faiblesse de ses réponses à plusieurs agressions orchestrées par la Corée du Nord.

Le sauvetage a permis à Séoul de faire preuve de ses capacités d'intervention en mer : les 21 marins dont 8 Sud-Coréens pris en otage ont tous été libérés et aucune perte n'a été déplorée. Seule ombre au tableau, l'état de santé du capitaine du navire détourné reste préoccupant. L'homme a été blessé de six balles alors qu'il tentait d'aider les commandos sud-coréens.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.