Egypte : de nombreuses entreprises accélèrent leur évacuation


©

Depuis huit jours, l’Egypte fait face à une révolte populaire sans précédent. Face à ce mouvement qui s’amplifie de jour en jour, plusieurs multinationales ont décidé de suspendre leurs activités tout en évacuant leur personnel expatrié, voire même de suspendre complètement leur production dans le pays, paralysant ainsi en partie le pays, déjà affecté.


Compte tenu du blocage des grandes agglomérations égyptiennes comme Le Caire ou Alexandrie, certains groupes internationaux ont dû réduire, voire suspendre leurs activités en Egypte. C'est le cas du constructeur automobile japonais Nissan,qui assemble des voitures dans une usine de Gizeh au sud du Caire.

A Port Saïd, le géant du transport Maritime Maersk a décidé de fermer ses bureaux. A travers ses filiales, le groupe danois, premier transporteur mondial, emploie environ 7 000 personnes en Egypte.

Le cimentier italien Ital-Cementi qui revendique la place de numéro 1 sur le marché égyptien, a lui, décidé de suspendre sa production, dans les cinq usines qu'il possède dans le pays.

De son côté le Français Lafarge, qui emploie 2 000 personnes en Egypte, a également stopper la fabrication de ciment. Les groupes de construction français Vinci et Bouygues ont dû fermer temporairement le chantier de la ligne numéro 3 du métro du Caire.

Dans le secteur de l'énergie, la compagnie russe Loukoil, le producteur de Gaz Novatek, le Polonais PG Nig et l'Allemand RWE ont décidé de rapatrier leur personnel.

D'autres groupes internationaux ont commencé à faire de même. Les Etats-Unis, le Canada, l'Arabie Saoudite, le Japon et l'Australie, ont même dépêché des avions pour ramener leurs ressortisants.

En Europe, la plupart des pays se contentent, pour le moment, de déconseiller leurs ressortissants d'effectuer les déplacements professionnels et les voyages vers l'Egypte.

Beaucoup de magasins sont fermés et le peu qui est ouvert en profite pour vendre à des prix astronomique.
Les prix s'envolent
10-10-2013 - Par Véronique Gaymard

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.