Republier
Sénégal

Forum social mondial 2011 : une première pour l'Afrique francophone

Logo du Forum social mondial.
© fsm2011.org

Le Forum social mondial 2011 s'ouvre ce dimanche 6 février 2011, à Dakar. Une grande marche dans les rues de la capitale doit lancer la rencontre. Pendant une semaine, plusieurs centaines de tables rondes et de débats vont être l’occasion de réfléchir au monde tel qu’il va et aux alternatives qui peuvent être proposées. Ce n’est pas la première fois que l’Afrique accueille des réunions altermondialistes. Il y a déjà eu Bamako en 2006 et Nairobi en 2007. Mais c’est la première fois que l’Afrique francophone accueille l’ensemble du Forum social mondial.

... une grande rencontre ! Nous pensons qu'il y aura beaucoup de monde à Dakar... Chaque jour nous devons pouvoir organiser entre 100 à 150 activités...

Mignane Diouf est coordonnateur du Forum social sénégalais
06-02-2011

Cette édition 2011 du Forum social mondial (FSM) est placée sous le thème des «crises du système et des civilisations». Mais cet intitulé ne suffit pas à rendre compte du foisonnement de débats qui auront lieu dans la capitale sénégalaise : accès à l’eau, politiques migratoires, coopération sud-sud, changement climatique, etc. Plusieurs centaines de réunions ou d’activités sont prévues.

Après «l’année globale d’action» de 2010, le rendez-vous altermondialiste reprend cette année une forme plus classique, en un seul lieu. Le Forum revient par ailleurs en Afrique : les questions liées au développement du continent auront donc une place de choix. Les événements de Tunisie et d’Egypte seront largement débattus.

En 2006, Bamako avait été l'un des trois sites (avec Caracas et Karachi) qui avait co-organisé un FSM «polycentrique». C’est donc la première fois que l’Afrique francophone accueille la totalité du Forum social mondial. Certains participants parlent de «test», d’autres d’une «opportunité» qui permettra d’accélérer l’organisation du mouvement social africain.

... Nous, pays africains, appliquons les règles du libéralisme économique parce que nous ne pouvons pas résister à la pression des pays développés... mais les Etats-Unis et l'Union européenne continuent à subventionner leurs exportations de produits agricoles. Ces exportations viennent inonder nos marchés à des prix dérisoires et détruisent nos économies... Nous, (le mouvement altermondialiste), dénonçons cette politique de deux poids - deux mesures qui fait que les plus forts violent les règles qu'ils imposent ! L'Afrique doit se ressaisir !...

Demba Moussa Dembele, économiste altermondialiste sénégalais : «l'Afrique doit se ressaisir !»
06-02-2011

Jacob Kotcho, de l’ONG camerounaise Association citoyenne de défense des intérêts collectifs, pense de son côté que cela va faciliter la présence des organisations africaines à la rencontre, et rendre possible, du coup, un échange plus large de pratiques : « Chaque fois que nous sommes allés au Forum avec des paysans, explique-t-il, ils avaient à leur retour une autre façon de s’exprimer, de revendiquer. Que le Forum se déplace chez nous en Afrique francophone va démultiplier cet effet là ».
 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.