La France met sous surveillance les avoirs du clan Kadhafi

Paris appelle les opérateurs financiers à signaler tout mouvement suspect autour des avoirs du leader libyen Mouammar Kadhafi et de ses proches.
© Reuters/Max Rossi

La cellule française de lutte contre le blanchiment des capitaux, Tracfin, appelle les banques et les établissements financiers à la plus grande vigilance sur les mouvements de fonds que pourraient effectuer le colonel Kadhafi ou ses proches.

Alors que l'Union européenne va imposer un gel des avoirs libyens, le gouvernement français sonne l'alerte sur les transactions auxquelles pourraient se livrer de manière préventive le colonel Kadhafi, les membres de sa famille et les personnes connues comme ses proches.

C'est Tracfin (Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins), la cellule de Bercy chargée de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, qui incite à la plus grande vigilance. Sont mis sous surveillance les mouvements qui concerneraient les biens de Kadhafi et ses proches qu'ils soient détenus directement ou indirectement par le biais de personnes physiques ou morales.

Toute transaction suspecte doit immédiatement être déclarée auprès de Tracfin. Cette injonction concerne les banques, les assurances, les changeurs de devises, les sociétés d'investissement mais aussi les galeries d'art et les joailliers.

La cellule anti-blanchiment précise que, selon la loi, doivent également être signalées les opérations destinées à occulter les mouvements de fonds comme le retrait de grosses sommes en liquide, l'achat de métaux précieux ou les envois de fonds vers l'étranger.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.