Crise ivoirienne : la médiation africaine à Addis-Abeba pour finaliser ses propositions


©

Le panel de cinq chefs d'Etat de l'Union africaine sur la crise ivoirienne se réunit ce 9 mars 2011 dans la capitale éthiopienne Addis-Abeba pour finaliser ses propositions avant de les soumettre jeudi au Conseil de paix et de sécurité de l'UA. Les deux protagonistes de la crise, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, y sont invités. Le président sortant a décliné l’invitation et sera présenté par le chef du FPI, Affi N'guessan, mais son rival Alassane Ouattara sera présent.

La réunion va commencer ce mercredi, à Addis-Abeba. Les cinq membres du panel se retrouveront au siège de l'Union africaine pour une séance de travail, présidée par Mohamed Ould Abdelaziz, et Jean Ping, le président de la Commission.

Une énième réunion pour finaliser le document de sortie de crise que les membres du panel doivent présenter au Conseil de paix et de sécurité, demain jeudi. Le 10 mars, le Conseil de paix et de sécurité débutera dans la matinée. Il sera présidé par le Nigeria.

Mais deux hommes vont se faire face : deux conceptions diamétralement opposées sur la situation en Côté d'Ivoire. Le Burkinabé Blaise Compaoré déclaré persona non grata à Abidjan par les patriotes du Front populaire ivoirien et le Sud-Africain Jacob Zuma, l'allié de Laurent Gbagbo.

Alassane Ouattara devrait être présent. En revanche, Laurent Gbagbo a décliné l'invitation. Il sera représenté par le chef du FPI, Affi N'guessan. Selon une source diplomatique les membres du Conseil de paix et de sécurité dialogueront avec les deux protagonistes ivoiriens. Et c'est à l'issue de ce dialogue que les solutions préconisées par le panel de l'Union africaine seront rendues publiques.