La cour de justice de la Cédéao interdit tout usage de la force en Côte d'Ivoire

Logo de la Cédéao (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest).
© Cédéao

Laurent Gbagbo a marqué un point à l'extérieur : la cour de justice de la Cédéao a ordonné le 18 mars aux 15 Etats membres de s'abstenir de l'usage de la force en Côte d'Ivoire, dans une décision provisoire en attendant un jugement sur le fond. Pour rappel, le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo avait saisi la cour en février dernier, et bénéficie donc d’une disposition institutionnelle favorable.

Notre dossier spécial : les défis de Ouattara

La décision est certes provisoire mais elle est symbolique. Le tribunal a ordonné le 19 mars aux Etats membres et aux institutions de la Cédéao de se conformer strictement à l’article 23 du règlement de la Chambre.

En clair, les règles de fonctionnement de la Cour interdisent tout recours à l’usage de la force en Côte d’Ivoire. Une disposition dont s’est félicité l’avocat de Laurent Gbagbo. Mohamed Faye a déclaré désormais « aucune institution de la Cédéao ne devrait prendre quelque action que ce soit susceptible d’aggraver la situation tant que le tribunal ne se sera pas prononcé sur le fond ». L’affaire doit être jugée le 9 mai.

Après une succession de revers diplomatiques, cette annonce pèse donc en faveur du président sortant Laurent Gbagbo et lui permet de gagner du temps. Même si dans les faits, cela n’a pas d’implication immédiate, dans la mesure où l’organisation régionale semble avoir écarté tout usage de la force.

Le 24 février dernier, Goodluck Jonathan président de l’Etat nigérian et président en exercice de la Cédéao avait en effet indiqué que toute action militaire devrait être placée sous l’égide de l’ONU.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.