A Zarzis, passage des migrants tunisiens vers l'Europe


©

Depuis plusieurs jours, l'île de Lampedusa fait face à un nouvel afflux de centaines d'immigrés. Presque tous sont tunisiens, presque tous ont embarqué sur de vieux bateaux de pêche de la ville de Zarzis dans le sud de la Tunisie. Depuis la révolution, cette cité balnéaire située près de l'île de Djerba est devenue le passage obligé de tous ces clandestins.

J'ai vu la mort. Parce que les passeurs nous disent que le climat est bon, qu'on peut partir. Mais quand je suis monté sur le bateau, il était vieux, il n'y avait pas de mécanicien et il y avait trop de monde.
A la rencontre des migrants de Zarzis
10-10-2013 - Par David Thomson

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.