Hosni Moubarak placé en détention pour 15 jours


©

L'ex président Moubarak, renversé le 11 février, a été hospitalisé après avoir été victime d'une alerte cardiaque mardi pendant un interrogatoire. Ce mercredi 13 avril 2011, le parquet égyptien a ordonné son placement en détention pour 15 jours. Ses deux fils, Alaa et Gamal, ont eux aussi été entendus avant d'être également placés en garde à vue et incarcérés pour 15 jours.

Alaa et Gamal Moubarak sont accusés d’avoir donné des ordres à la police de tirer à balles réelles sur les manifestants, ce qui a entraîné des centaines de morts. Ils ont aussi répondu d'accusations de détournement de fonds et de corruption.

Hosni Moubarak répond en fait des mêmes chefs d’accusation. Il avait été interrogé. Maintenant que l'on apprend qu’il a été placé lui aussi en garde à vue, on ignore en revanche s’il est emprisonné ou s’il est placé en garde à vue à l’hôpital. Il était initialement prévu que les interrogatoires avec l’ex-raïs se poursuivent.

 

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.