Côte d'Ivoire : le gouvernement Ouattara se rétracte à propos de l'arrestation de Charles Blé Goudé - Afrique - RFI

 

  1. 00:00 TU Journal
  2. 00:10 TU Carrefour de l'Europe
  3. 00:30 TU Journal
  4. 00:33 TU Carrefour de l'Europe
  5. 01:00 TU Journal
  6. 01:10 TU Idées
  7. 01:30 TU Journal
  8. 01:33 TU Idées
  9. 02:00 TU Journal
  10. 02:10 TU C'EST PAS DU VENT 1D
  11. 02:30 TU Journal
  12. 02:33 TU C'EST PAS DU VENT 2D
  13. 03:00 TU Journal
  14. 03:10 TU Sessions d'information
  15. 03:30 TU Sessions d'information
  16. 04:00 TU Journal
  17. 04:15 TU Sessions d'information
  18. 04:30 TU Journal
  19. 04:34 TU Sessions d'information
  20. 04:40 TU DANSE DES MOTS 1
  21. 05:00 TU Journal
  22. 05:15 TU Sessions d'information
  23. 05:30 TU Journal
  24. 05:34 TU Sessions d'information
  25. 05:37 TU Grand reportage
  1. 00:00 TU Journal
  2. 00:10 TU Internationales
  3. 00:30 TU Journal
  4. 00:33 TU Internationales
  5. 01:00 TU Journal
  6. 01:10 TU Musiques du monde
  7. 01:30 TU Journal
  8. 01:33 TU Musiques du monde
  9. 02:00 TU Journal
  10. 02:10 TU Musiques du monde
  11. 02:30 TU Journal
  12. 02:33 TU Musiques du monde
  13. 03:00 TU Journal
  14. 03:10 TU Sessions d'information
  15. 03:30 TU Sessions d'information
  16. 04:00 TU Journal
  17. 04:15 TU Sessions d'information
  18. 04:30 TU Sessions d'information
  19. 05:00 TU Journal
  20. 05:15 TU Sessions d'information
  21. 05:30 TU Sessions d'information
  22. 06:00 TU Journal
  23. 06:15 TU Sessions d'information
  24. 06:30 TU Journal
  25. 06:43 TU Sessions d'information
fermer

Afrique

Côte d'Ivoire Politique Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : le gouvernement Ouattara se rétracte à propos de l'arrestation de Charles Blé Goudé

media

Ce vendredi 15 avril 2011, Patrick Achi a affirmé que Charles Blé Goudé, le chef des « jeunes patriotes », ces  partisans radicaux de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, avait été arrêté et placé en résidence surveillée. Mais il s'est finalement rétracté, déclarant que «les premières informations (...) n'ont pas été confirmées par la suite ».

Charles Blé Goudé a « été appréhendé hier (jeudi) et il se trouve actuellement en résidence surveillée », a donc annoncé ce vendredi matin, Patrick Achi, avant de se rétacter quelques heures plus tard, expliquant: « les premières informations que j'avais n'ont pas été confirmées par la suite ».

La porte-parole du président Ouattara, Anne Ouloto, a confié à l'AFP, qu'« un certain nombre de rumeurs circulent, mais il n'y a aucune confirmation officielle et il appartiendra aux Forces républicaines de confirmer son éventuelle arrestation ».

Nommé ministre de la Jeunesse du gouvernement désigné par Laurent Gbagbo en décembre 2010, Charles Blé Goudé était l'un des piliers du régime du président déchu depuis le début de la rébellion, qui avait démarré le 19 septembre dernier.

C’est lui qui avait mobilisé les jeunes patriotes qu’il présentait comme les fers de lance de la résistance à l’ex-rébellion des Forces nouvelles et à la France qu’il accusait de mener une guerre contre la Côte d’Ivoire. Il avait également organisé à plusieurs reprises, des manifestations anti-françaises à Abidjan. Il faisait l'objet de sanctions des Nations unies depuis 2006. 

Fin mars dernier, il avait appelé les jeunes à s’engager dans l’armée pour « défendre la souveraineté de la Côte d’Ivoire ». Des milliers d’entre eux avaient répondu à l’appel et avaient reçu entraînement et armes. Après le début de l’assaut des Forces républicaines d’Alassane Ouattara sur Abidjan, Charles Blé Goudé avait délivré un dernier message vidéo, diffusé sur internet, dans lequel il affirmait être en Côte d’Ivoire et préparer « l’assaut final » contre les Forces républicaines.

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.