Republier
EN BREF Libye

L'armée française utilise en Libye des bombes «non explosives»

Un soldat fidèle au régime de Kadhafi hisse le drapeau libyen sur le poste-frontière de Dehiba, repris aux insurgés, le 218 avril 2011.
© REUTERS/Anis Mili

La Tunisie dénonce une « violation » de son intégrité territoriale. Des bombes sont tombées hier en territoire tunisien lors de combats entre insurgés libyens et forces fidèles à Mouammar Kadhafi qui se battaient pour le contrôle du poste frontière de Dehiba, entre les deux pays. La situation restait très volatile en soirée. Tandis que la France annonce utiliser en Libye depuis peu des bombes «non explosives» afin de limiter les dégâts collatéraux.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.