RDC/Procès Chebeya : la défense mise sur l'acquittement

Floribert Chebeya, président assassiné de l'ONG des droits de l'homme « La Voix des sans voix »
© AFP

Devant la Cour militaire de Kinshasa, les défenseurs des cinq policiers accusés d’avoir tué le défenseur des droits de l’homme Floribert Chebeya et son chauffeur Fidèle Bazana misent sur un acquittement faute de preuves. Hier lundi 2 mai, les avocats ont défilé à la barre pour la deuxième journée de plaidoiries. Compte rendu avec notre correspondant à Kinshasa. 

La défense défile à la barre pour dire qu'il n'y a pas de preuves. La mort de Chebeya est un pur accident.

RDC/Procès Chebeya
03-05-2011

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.