Grande opération de santé publique à Madagascar

Opération de santé publique à Madagascar.
© Maria Stenzel

A Madagascar, les autorités sanitaires s’attaquent aux maladies dites « négligées » en particulier celles provoquées par des vers : la bilharziose, les puces chiques ou encore les vers intestinaux constituent des problèmes majeurs de santé publique mais suscitent en général peu d’intérêt auprès des pouvoirs publics. L’Organisation mondiale de la santé et plusieurs ministères (Education et la Santé) ont donc lancé cette semaine une vaste opération de distribution de médicaments dans six régions. Plus de deux millions de personnes devraient recevoir des traitements. L’objectif à terme est de couvrir l’ensemble du territoire.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.