Dans un message posthume ben Laden salue les révolutions dans le monde arabe

Oussama Ben Laden est montré sur cette vidéo, saisie par le Pentagone le 7 mai 2011.
© REUTERS/Pentagon/Handout

Lors de la confirmation du décès de son chef, al-Qaïda avait annoncé qu’elle allait prochainement diffuser un message d’Oussama ben Laden. Un message posthume, enregistré peu de temps avant sa mort, le 2 mai 2011, lors du raid d’un commando américain dans la maison dans laquelle il était retranché depuis plusieurs années au Pakistan. C’est désormais chose faite, selon le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE). Et dans cette allocution audio, l’ancien chef de la nébuleuse terroriste salue les révolutions dans le monde arabe.

Notre dossier spécial

Ce message n’est pas une surprise. Il était attendu depuis qu’al-Qaïda, quelques jours après la mort de ben Laden, avait annoncé son existence et son intention de le diffuser très prochainement. Dans cet enregistrement audio d’un peu plus de 12 minutes diffusé sur le site As-Sahab, Oussama ben Laden revient sur les révolutions dans le monde arable et surtout en Tunisie et en Egypte, a indiqué ce jeudi 19 mais 2011 le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE).

Il incite les musulmans à tirer avantage de cette « rare opportunité historique » pour se soulever. Il recommande aussi la mise en place d’un Conseil chargé de guider les révolutionnaires et de décider le moment opportun pour répandre la révolte dans le monde musulman. Mais pour ben Laden, le temps est la clé d’une révolution réussie : « tout retard pourrait provoquer la perte de cette opportunité et la déclencher avant l'heure exacte augmenterait le nombre de victimes ».

L’ex-leader de la nébuleuse terroriste insiste dans son message sur l’opportunité que donnent ces révolutions aux musulmans du monde entier. « Une grande et rare opportunité historique de se soulever avec l'Ummah (la communauté islamique) et de vous libérer de la servitude décidée par les dirigeants, de la loi des hommes et de la domination occidentale », déclare ben Laden.

Mais dans ce message, accompagné d’une photo, ben Laden n’évoque pas les soulèvements en Libye, en Syrie et au Yémen. Enfin il met en garde contre tout compromis. « A ces révolutionnaires libres dans tous les pays : tenez bon dans votre initiative et méfiez-vous des négociations, car il n'y a pas de juste milieu entre le peuple de la vérité et le peuple du mensonge ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.