Pour Abdoulaye Wade, le CNT est le seul pouvoir légitime en Libye


©

Ce samedi 28 mai 2011, le président sénégalais Abdoulaye Wade a annoncé que son pays reconnaissait désormais le CNT, le Conseil national de transition, principale instance de la rébellion libyenne, comme seul pouvoir légitime en Libye. Le Sénégal rejoint ainsi le groupe des sept pays à avoir reconnu le CNT.

Aujourd’hui notre rôle c’est d’aider Kadhafi à partir le plus rapidement possible, l’aider à préserver sa vie… Le Sénégal ne veut pas l’abriter pour différentes raisons : nous avons déjà Hissène Habré qui est un colis tout à fait encombrant…
Le président Wade s'est aussi voulu rassurant sur le sort futur du numéro un libyen
10-10-2013 - Par France 24

Ils ont déjà reconnu le CNT

En reconnaissant le Conseil national de transition comme seul représentant légitime du peuple libyen, le Sénégal rejoint les sept pays à l'avoir déjà fait. La France est la première à avoir franchi le pas. C'était le 10 mars, lors d'une visite à l'Elysée de deux représentants du CNT. Le Qatar a suivi le 28 mars, puis l'Italie, la Gambie, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Jordanie. D'autres pays ont également affiché leur soutien au Conseil national de transition mais sans pour autant le reconnaître comme étant le « seul » représentant légitime. C'est notamment le cas de l'Allemagne, de l'Espagne ou encore de la Turquie.

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.