Au Burkina Faso, les mutineries de militaires ont repris


©

Les cours reprennent ce lundi 30 mai 2011 dans tous les collèges et les lycées du Burkina Faso après un accord intervenu entre le gouvernement et les syndicats d'enseignants. On pensait donc que c'était une semaine calme qui débuterait aujourd'hui. Mais de nouvelles mutineries de soldats ont éclaté dimanche 29 mai au soir dans deux villes du nord : Kaya et Dori où des militaires ont tiré en l'air. Mêmes scènes à Tenkodogo, à 180 km au sud-est de Ouagadougou où le calme n'est pas encore tout à fait revenu à l'heure qu'il est.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.