Republier
Afrique du Sud

Albertina Sisulu, héroïne de la lutte anti-apartheid, disparaît à l'âge de 92 ans

Johannesburg, Soweto, le 26 juin 2005. Nelson Mandela et Albertina Sisulu assistent aux cérémonies célébrant le 50ème anniversaire de la Charte de la Liberté de l'Afrique du Sud.
© © Reuters

Albertina Sisulu, l’une des dernières figures encore vivantes de la lutte anti-apartheid, amie de Nelson Mandela, est décédée ce jeudi à l'âge de 92 ans à son domicile à Johannesburg. Militante de la cause des femmes et des enfants, elle a poursuivi son engagement bien au-delà de la fin de l'apartheid.

Pour les Sud-africains, Albertina Sisulu était la mère de la nation arc-en-ciel, celle qui s’est battue toute sa vie pour plus de justice et d’égalité. « Mama» Sisulu disait ne jamais avoir eu une vie confortable pendant très longtemps.

Née le 21 octobre 1918, cette grande militante de la lutte anti-apartheid, femme de cran et de courage, a connu des années de combats et des mois d’emprisonnement.

Orpheline dès son plus jeune âge, Albertina renonce à ses ambitions de devenir enseignante pour s'occuper de ses frères et soeurs. Elle parvient cependant à achever ses études et deviendra infirmière, exerçant dans un hôpital réservé aux gens de couleurs, à Johannesburg. Elle se lance en politique par amour. À 26 ans, elle épouse Walter Sisulu, l’un des fondateurs de la Ligue de la jeunesse de l’ANC (Congrès national africain), grand ami et mentor de Nelson Mandela. Ce dernier ainsi que sa première femme sont ses témoins de mariage.

Arrêté en 1963, son époux passera 26 ans en prison, à Robben Island aux côtés de Mandela. Il est décédé le 5 mai 2003.

Albertina Sisulu, qui milite pour le droit des femmes au sein de l'ANC et à la fédération des femmes sud-africaines depuis 1948, va alors élever seule leurs cinq enfants, mais aussi continuer à affronter le régime ségrégationniste. Un engagement qu’elle poursuivra même après la fin de l’apartheid. En 2006, elle disait qu’il y avait encore tant de difficultés à surmonter dans son pays. 

À 92 ans, Albertina était encore en bonne santé. Elle est décédée paisiblement à son domicile du quartier Linden, dans le nord de Johannesburg entourée de deux de ses petits-enfants.

___________

À consulter :

Walter Sisulu est mort. Article RFI 6/5/2003
Libération de Walter Sisulu : 15 octobre 1989. L'atelier de l'histoire Émission RFI 17/1/0/2009

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.