Republier
Burkina Faso

Bobo-Dioulasso entre soulagement et mécontentement après la mutinerie


©

Au Burkina Faso, l'opération de maintien de l'ordre s'est poursuivie, ce mardi 7 juin, à Bobo-Dioulasso, où le nombre de mutins arrêtés a été revu à la hausse. Ainsi, ils étaient 57 à être sous les verrous depuis ce week-end et l'intervention d'un détachement de la garde présidentielle, appuyé par des parachutistes commandos et des gendarmes pour mâter la mutinerie dans la deuxième ville du pays. Aujourd'hui, on en dénombrait 93.

En dehors de quelques endroits où les stigmates du week-end sont encore visibles, Bobo-Dioulasso a l’allure d’une ville normale. La circulation est difficile autour du grand marché qui grouille de monde comme à son habitude. Les stations-service ont ouvert. L’essence, qui avait manqué quelques jours, est désormais disponible. Banques, services, commerces sont à nouveau en activité. Même le grand supermarché de la ville, pillé vendredi dernier, a repris du service, lundi 6 juin.

La traque des mutins, elle, continue. Les autorités appellent les populations à dénoncer ceux qui se cachent dans les quartiers. Elles invitent également à ne pas consommer le riz pillé dans les magasins de l’armée. Pour éteindre l’incendie qui ravageait ces magasins abritant plus de 500 tonnes de riz, les sapeurs-pompiers auraient utilisé des produits nocifs.

La satisfaction et le soulagement sont des sentiments partagés par tous, à Bobo-Dioulasso. Sauf pour les commerçants qui, eux, pleurent. Ils attendent la tenue des promesses qui leur ont été faites hier par le gouvernement de les dédommager ou de leur restituer les biens volés. Un sentiment de désapprobation, en revanche, apparaît à l’endroit de la Garde présidentielle qui bastonne sévèrement tous ceux qui sont pris durant le couvre-feu.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.