En Afrique du Sud, la nouvelle princesse de Monaco s’engage au côté de Desmond Tutu


©

Vendredi 8 juillet, au quatrième jour de sa visite en Afrique du Sud avec son mari le prince Albert II de Monaco, Charlène a rencontré au Cap le prix Nobel de la paix Desmond Tutu à sa fondation sur le HIV. Elle est devenue co-marraine d'un collectif de dix œuvres caritatives baptisé The Giving Organisation Trust. La princesse a appelé à faire le bien et a visité deux organisations de charité travaillant sur le sida, et un projet de préservation de la flore indigène de la région du Cap.

C’est un voyage de noces, mais il ne s’agit pas seulement de romance pour le prince Albert de Monaco et la princesse Charlène, comme elle s’appelle maintenant. Le couple est arrivé cette semaine en Afrique du Sud, le pays de Charlène, d’abord pour assister à Durban à la réunion du Comité international olympique (CIO) dont le prince est membre. L’occasion pour eux de déjeûner avec le président Jacob Zuma.

Et puis vendredi, Charlène était au Cap où elle a rencontré Desmond Tutu. Elle parraine avec le prix Nobel de la paix, une fondation qui regroupe dix associations caritatives de la lutte contre le sida à l’environnement, en passant par l’enfance en difficulté. « Comment peut-on rendre ce qu’on vous a donné si on n’agit pas chacun à notre manière. Nous devons donner », a dit Charlène. « Nous sommes ravis parce que vous avez un cœur, lui a répondu Desmond Tutu. Dieu vous remercie parce que vous mettez votre célébrité au service des autres ».

Charlène fait ainsi ses premiers pas de princesse en se consacrant à quelques bonnes causes et c’est en princesse également qu’elle a accueilli, la veille, quelque 500 invités avec son époux dans un palace luxueux au bord de l’océan Indien.

Tous les ingrédients pour devenir une véritable altesse de Monaco sont désormais réunis puisque, depuis son mariage, la presse à sensation se délecte aussi des rumeurs de mésentente au sein de son couple.
 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.