En Côte d'Ivoire, 24 proches de Laurent Gbagbo sont inculpés par la justice - Afrique - RFI

 

  1. 00:00 TU Journal
  2. 00:10 TU Autour de la question
  3. 00:30 TU Journal
  4. 00:33 TU Autour de la question
  5. 01:00 TU Journal
  6. 01:10 TU Priorité santé
  7. 01:30 TU Journal
  8. 01:33 TU Priorité santé
  9. 02:00 TU Journal
  10. 02:10 TU 7 milliards de voisins
  11. 02:30 TU Journal
  12. 02:33 TU 7 milliards de voisins
  13. 03:00 TU Journal
  14. 03:10 TU Sessions d'information
  15. 03:30 TU Sessions d'information
  16. 04:00 TU Journal
  17. 04:15 TU Sessions d'information
  18. 04:30 TU Journal
  19. 04:34 TU Sessions d'information
  20. 04:40 TU Accents d'Europe
  21. 05:00 TU Journal
  22. 05:15 TU Sessions d'information
  23. 05:30 TU Journal
  24. 05:34 TU Sessions d'information
  25. 05:37 TU Grand reportage
  1. 00:00 TU Journal
  2. 00:10 TU Couleurs tropicales
  3. 00:30 TU Journal
  4. 00:33 TU Couleurs tropicales
  5. 01:00 TU Journal
  6. 01:10 TU Priorité santé
  7. 01:30 TU Journal
  8. 01:33 TU Priorité santé
  9. 02:00 TU Journal
  10. 02:10 TU 7 milliards de voisins
  11. 02:30 TU Journal
  12. 02:33 TU 7 milliards de voisins
  13. 03:00 TU Journal
  14. 03:10 TU Sessions d'information
  15. 03:30 TU Sessions d'information
  16. 04:00 TU Journal
  17. 04:15 TU Sessions d'information
  18. 04:30 TU Sessions d'information
  19. 05:00 TU Journal
  20. 05:15 TU Sessions d'information
  21. 05:30 TU Sessions d'information
  22. 06:00 TU Journal
  23. 06:15 TU Sessions d'information
  24. 06:30 TU Journal
  25. 06:43 TU Sessions d'information
fermer

Afrique

Alassane Ouattara Côte d'Ivoire Politique Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo

En Côte d'Ivoire, 24 proches de Laurent Gbagbo sont inculpés par la justice

media

En Côte d'Ivoire, ce sont maintenant 24 proches de Laurent Gbagbo qui se retrouvent inculpés par la justice ivoirienne. Par ailleurs, Toussaint Alain, un conseiller de Laurent Gbagbo, a écrit à Nicolas Sarkozy pour lui demander de s'impliquer pour obtenir la libération de Michel Gbagbo. Ressortissant français, le fils aîné de l'ex-président ivoirien est retenu à la prison de Bouna, au nord-est de la Côte d'Ivoire, depuis mi-avril. Parmi ses codétenus figure également Pascal Affi Nguessan, le président du FPI.

Le commandant Morou Ouattara a une vision assez personnelle du métier de gardien de prison. Sur une vidéo disponible sur internet, le chef militaire de la région de Bouna fait la leçon à ses sept prisonniers. Pas de coups de chicotte mais le langage est cru et l'humiliation flagrante pour certains caciques de l'ancien régime tels que Pascal Affi Nguessan ou l'ex-conseiller économique à la présidence Diabaté Beh.


Joint par RFI, le commandant Morou Ouattara affirme que la vidéo date d'au moins deux mois et qu'il a demandé aux prisonniers de faire des pompes pour maintenir leur condition physique. « C'était des exercices musculaires, pas de la torture » dit-il.

Concernant le sort de Michel Gbagbo, celui-ci semble particulier. Le fils aîné de Laurent Gbagbo qui avait échappé de peu au lynchage lors de son arrivée à l'hôtel du Golf le 11 avril, bénéficie théoriquement de la protection consulaire française. Mais comme l'explique un diplomate, il n'est pas un prisonnier de droit commun comme les autres. Souffrant d'une cataracte, peu impliqué dans la vie politique, Michel Gbagbo pourrait, selon plusieurs sources, retrouver prochainement la liberté.

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.