Développement : l'Afrique subsaharienne progresse mais reste confrontée à des défis difficiles

Au Soudan du Sud, près de 4,3 millions de personnes ont besoin d'aide alimentaire.
© AFP

Les Nations unies ont publié, mardi 12 juillet à Johannesburg, leur rapport sur les Objectifs du Millénaire. Adoptés en l'an 2000 par 189 États, les huit Objectifs du Millénaire pour le développement sont de grandes résolutions à atteindre en 15 ans et qui visent notamment à réduire la pauvreté, la malnutrition, les problèmes de santé et d'éducation. Le rapport 2011 affirme que l'Afrique subsaharienne progresse mais qu'elle reste confrontée à des défis difficiles.  

Il reste bien du chemin à parcourir au continent africain pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement. Il est vrai que l’Afrique accusait plus de retard que d’autres parties du monde.

Aujourd’hui, l’ONU estime que seul l’objectif concernant l’éducation pourrait être atteint dans quatre ans. Il y a 8 Objectifs du Millénaire en tout, qui ont été fixés en l’an 2000 et doivent être atteints en 2015.

Premier objectif abordé : la réduction de la pauvreté. Malgré une croissance forte sur le continent, le nombre de pauvres en Afrique ne diminue pas assez vite. Trop d’enfants ne mangent pas encore à leur faim. Et la situation est aggravée par la sécheresse et les mauvaises récoltes dans plusieurs régions.

Il y a aussi la santé maternelle. Là, les chiffres s’améliorent doucement en Afrique de l’Est, mais la situation reste quasi inchangée en Afrique de l’Ouest. Là où l’on note une progression, en revanche, c’est dans la lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose. Et pour continuer à progresser, l’ONU exhorte les gouvernements à s’impliquer, à mettre en place des politiques et à rendre des comptes à leurs concitoyens.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.