Egypte : les Frères musulmans confirment leur rapprochement avec l'armée contre les révolutionnaires - Afrique - RFI

 

  1. 07:00 TU Journal
  2. 07:15 TU Sessions d'information
  3. 07:30 TU Journal
  4. 07:43 TU Sessions d'information
  5. 08:00 TU Journal
  6. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  7. 08:30 TU Journal
  8. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  9. 09:00 TU Journal
  10. 09:10 TU Priorité santé
  11. 09:30 TU Journal
  12. 09:33 TU Priorité santé
  13. 10:00 TU Journal
  14. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  15. 10:30 TU Journal
  16. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  17. 11:00 TU Journal
  18. 11:15 TU Sessions d'information
  19. 11:30 TU Journal
  20. 11:33 TU Sessions d'information
  21. 12:00 TU Journal
  22. 12:10 TU Grand reportage
  23. 12:30 TU Journal
  24. 12:33 TU Sessions d'information
  25. 12:40 TU Accents d'Europe
  1. 07:00 TU Journal
  2. 07:15 TU Sessions d'information
  3. 07:30 TU Sessions d'information
  4. 08:00 TU Journal
  5. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  6. 08:30 TU Journal
  7. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  8. 09:00 TU Journal
  9. 09:10 TU Priorité santé
  10. 09:30 TU Journal
  11. 09:33 TU Priorité santé
  12. 10:00 TU Journal
  13. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  14. 10:30 TU Journal
  15. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  16. 11:00 TU Journal
  17. 11:15 TU Sessions d'information
  18. 11:30 TU Journal
  19. 11:33 TU Sessions d'information
  20. 12:00 TU Journal
  21. 12:10 TU Grand reportage
  22. 12:30 TU Sessions d'information
  23. 13:00 TU Journal
  24. 13:10 TU Sessions d'information
  25. 13:30 TU Journal
fermer

Afrique

Egypte Hosni Moubarak

Egypte : les Frères musulmans confirment leur rapprochement avec l'armée contre les révolutionnaires

media Mohammed Badie, guide suprême des Frères musulmans. AFP PHOTO / STR

En Egypte, le guide suprême des Frères musulmans a rejeté toute attaque contre le Conseil suprême de l’armée. « Nous défendrons toujours l’armée et l’armée nous défendra », a-t-il précisé. Mohammed Badie commentait les incidents de la place Abbassiya, qui ont fait près de trois cents blessés dans les rangs de manifestants qui voulaient marcher sur le ministère de la Défense.

Avec notre correspondant auCaire, Alexandre Buccianti

Le soutien public du guide des Frères musulmans à l’armée face aux révolutionnaires radicaux marque un changement dans le paysage politique égyptien après le renversement du président Moubarak. La prise de distance à l’égard des révolutionnaires radicaux avait commencé début juillet après une attaque de manifestants de la place Tahrir contre le ministère de l’Intérieur.

Le vendredi 8 juillet, les Frères musulmans s’étaient retirés de Tahrir en déclarant que la poursuite de l’occupation de la place était contre productive. Un renvoi d’ascenseur à l’armée au pouvoir qui, dès le renversement d'Hosni Moubarak, avait commencé à coopérer avec la confrérie notamment en ce qui concerne l’amendement de la Constitution. Des amendements soutenus par la confrérie contre les révolutionnaires radicaux, la gauche et les laïcs lors d’un référendum en mars.

Tout récemment, le nouveau gouvernement contesté par les radicaux a été soutenu par la confrérie. C’est ainsi que l’on a vu samedi ce spectacle inimaginable : le ministre de l’Intérieur hôte d’honneur de la cérémonie d’inauguration du parti Liberté et justice, le parti des Frères musulmans.

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.