Conakry lève les restrictions imposées aux médias - France - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute La bande passante

 

  1. 19:40 TU La bande passante
  2. 20:00 TU Journal
  3. 20:10 TU Couleurs tropicales
  4. 20:30 TU Journal
  5. 20:33 TU Couleurs tropicales
  6. 21:00 TU Journal
  7. 21:10 TU Accents d'Europe
  8. 21:30 TU Journal
  9. 21:33 TU Danse des mots
  10. 22:00 TU Sessions d'information
  11. 22:30 TU Sessions d'information
  12. 23:00 TU Journal
  13. 23:10 TU Autour de la question
  14. 23:30 TU Journal
  15. 23:33 TU Autour de la question
  16. 19:40 TU La bande passante
  17. 20:00 TU Journal
  18. 20:10 TU Couleurs tropicales
  19. 20:30 TU Journal
  20. 20:33 TU Couleurs tropicales
  21. 21:00 TU Journal
  22. 21:10 TU Accents d'Europe
  23. 21:30 TU Journal
  24. 21:33 TU Danse des mots
  25. 22:00 TU Sessions d'information
  1. 19:40 TU Débat du jour
  2. 20:00 TU Journal
  3. 20:10 TU Couleurs tropicales
  4. 20:30 TU Journal
  5. 20:33 TU Couleurs tropicales
  6. 21:00 TU Journal
  7. 21:10 TU Radio foot internationale
  8. 21:30 TU Journal
  9. 21:33 TU Radio foot internationale
  10. 22:00 TU Sessions d'information
  11. 22:30 TU Sessions d'information
  12. 23:00 TU Journal
  13. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  14. 23:30 TU Journal
fermer

Afrique

Alpha Condé Guinée médias

Conakry lève les restrictions imposées aux médias

media

Le gouvernement guinéen avait interdit aux médias de débattre sur l'attaque contre la résidence du président Condé la semaine dernière. Après un concert de protestation, le Conseil national de la communication, le CNC, a annulé, ce jeudi 28 juillet, la mesure.

Les atteintes contre à la liberté de la presse avait fait des remous aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays ces derniers jours. L'interdiction faite aux médias audiovisuels d'organiser des émissions sur l’attentat contre le président Alpha Condé, le 19 juillet, avait été dénoncée aussi bien par les médias privés guinéens que par des Etats, dont la France ce jeudi.

Le Conseil national de la communication (CNC), un organe gouvernemental, a donc décidé d'annuler la mesure « à condition qu'il n'y ait pas de dérapage ». Jointe par RFI, la présidente du CNC Martine Condé assure qu'il ne s'agit pas de faire marche arrière mais de se conformer à la loi, qui prévoit qu'au bout de 72 heures la décision peut-être levée. C'était un avertissement fait à la presse explique le CNC.

Martine Condé, présidente du Conseil national de la communication en Guinée 10/10/2013 - par Marie-Pierre Olphand écouter
Nous avons levé l'interdiction après 72 heures, c'était un avertissement à la presse.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.