Côte d'Ivoire : le colonel Boniface Konan de retour d'exil

L'officier de marine Boniface Konan (au centre), de retour à Abidjan, le 29 juillet 2011, après son exil au Ghana.
© Reuters/Thierry Gouegnon

Le colonel-major Boniface Konan est revenu hier vendredi 29 juillet de son exil au Ghana, répondant à l'appel du gouvernement, près de quatre mois après la fin de la crise post-électorale. Ancien « commandant du théâtre des opérations », ce militaire respecté au sein des ex-Forces de défense et de sécurité (FDS) de Laurent Gbagbo est revenu avec le ministre délégué à la Défense Paul Koffi Koffi et celui de l'Intégration africaine Adama Bictogo.

La presse avait été conviée à l’aéroport d’Abidjan pour constater le retour de l’officier de marine. Boniface Konan a exprimé sa joie de rentrer au pays et de retrouver sa famille.

Basé à Yamoussoukro avant le début de l’offensive des forces pro-Ouattara fin mars, il s’était replié sur Abidjan et avait pris le chemin de l’exil, peu de temps après la chute de Laurent Gbagbo, le 11 avril 2011.

Deux membres de l’actuel gouvernement sont allés chercher ce militaire respecté au sein des ex-Forces de défense et de sécurité (FDS). Le ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi et celui de l’intégration africaine, Adama Bictogo. Les deux ministres ivoiriens viennent de séjourner au Ghana voisin pour convaincre les ex-FDS en exil de rentrer. Seuls quatre militaires sont revenus avec les deux émissaires, dont Boniface Konan, l’un des concepteurs de la stratégie militaire du temps de Gbagbo, et Oulaï Delafosse, ex-préfet militaire dans l’ouest.

Il y a neuf jours, le président Ouattara a sommé les éléments ex-FDS qui ne l’ont pas encore fait de reprendre le service d’ici fin juillet, au sein des nouvelle Forces républicaines, sous peine d’être radiés. Hier vendredi 29 juillet, le ministre ivoirien de l’Intérieur Hamed Bakayoko a dit ignorer le nombre de militaires ivoiriens isolés, mais il a estimé que beaucoup sont déjà rentrés « dans la discrétion ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.