Republier
Égypte

Procès Moubarak: les Egyptiens évoquent leur satisfaction

Allongé sur une civière, l'ancien leader égyptien Hosni Moubarak s'est présenté avec deux de ses fils devant la justice de son pays.
© REUTERS/Stringer

Le procès d'Hosni Moubarak et de deux de ses fils s'est ouvert ce mercredi 4 août. Accusés de corruption et de meurtre de manifestants, les trois prévenus ont plaidé non coupable. Même si la prochaine audience est fixée au 15 août, les réactions en Egypte et dans le monde arabe sont nombreuses sur la comparution devant la justice de son pays de l’ancien raïs.

Dans un communiqué sur leur site, les Frères musulmans estiment que « le procès prouve que l’Egypte a changé de manière drastique et que la volonté du peuple est dorénavant souveraine ». Le parti libéral Wafd pense, lui, que « le jugement de Moubarak a restauré la confiance populaire dans la justice ». Quant aux jeunes du Mouvement du 6 avril, ils disent : « Nous avons attendu longtemps ce jour où l’Etat de droit est enfin réalité ».

L’Organisation arabe des droits de l’homme affirme que « le procès de Moubarak est une leçon pour tout dictateur versant le sang de son peuple ». Dans la presse, les titres évoquent un procès sans précédent : « Journée historique », « Victoire du peuple » ou encore « Le procès du siècle ».

Sur Twitter, on peut lire : « La joie des familles des victimes en voyant les assassins derrière les barreaux était un vrai bonheur ». Sur sa page Facebook, l’activiste Pierre Sioufi espère que « la vision d’un dictateur en cage renforcera la détermination des combattants pour la liberté en Syrie, en Libye, au Yémen et au Bahreïn ». Seul bémol sur Internet, beaucoup considèrent la présentation de Moubarak couché sur une civière comme « une comédie»  et « une piteuse tentative pour rouler le peuple ».

Micro-trottoir : Hosni Moubarak est-il malade?
04-08-2011

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.