Deuil national en Côte d'Ivoire après l'accident de bus à Abidjan


©

Le gouvernement ivoirien a décrété trois jours de deuil national à partir de demain samedi à la suite de l'accident de circulation qui a fait au moins 37 morts à Abidjan ce vendredi matin 5 août. Un bus de la société des transports abidjanais s'est renversé dans la lagune en traversant le pont Félix-Houphouët-Boigny. On ignore toujours le nombre exact de victimes.

Pour le moment, le nombre de victimes s'élève à trente-sept : 22 hommes et 15 femmes. Neuf blessés ont été admis dans les hôpitaux d'Abidjan. Mais le bilan pourrait être plus lourd encore. Pour l'instant on ne connait pas le nombre exact de passagers qui ont emprunté ce vendredi matin vers 6 heures le bus de la Sotra, sur la ligne 19 qui traverse Abidjan du Sud au Nord.

Grande émotion

On ne connait pas non plus avec précision les circonstances de cet accident qui s'est déroulé sur le pont Félix-Houphouët-Boigny, l'un des deux ponts qui enjambent la lagune. Une collision avec un autre véhicule pourrait être la cause de l’accident. En tout cas le chauffeur du bus a dû violemment braquer projetant le véhcule sur le parapet qui a cédé. Le bus a fini sa course dans l'eau. Il a été repêché dans la journée à l'aide d'une grue par les secours ivoiriens qui ont été aidés par l'Onuci et la force Licorne. Quant à la Croix-Rouge ivoirienne, elle a mis en place une cellule de soutien psychologique pour les familles.

Cet accident a provoqué une grande émotion à Abidjan. Très vite, le président Ouattara et le Premier ministre se sont rendus sur place. Le chef de l'Etat a présenté ses condoléances aux familles et un deuil de trois jours a été décrété à partir de samedi. Selon nos informations, une partie des festivités du 51e anniversaire de l'indépendance dimanche ont été annulées. Ce vendredi soir encore, une réunion de crise se tient dans le bureau du Premier ministre.

Deux autres accidents de bus à Abidjan

En début d'après-midi une collision entre deux bus de la Sotra a fait 35 blessés sur la commune d'Adjamé. On déplore un troisième accident entre un bus et un autre véhicule de transports qui a fait un blessé grave.

Il faut savoir enfin que la Sotra n'avait pas enregistré de pareil accident sur Abidjan depuis 1989 où l'on avait déploré la mort de 49 personnes.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.